Nexus 4 : un cadre de Google s'excuse pour les problèmes de livraison en Grande-Bretagne

le 17 décembre 2012 à 14h58
0
Un responsable de Google en Grande-Bretagne a récemment publié sur Google+ un message à destination des mobinautes britanniques qui font les frais des problèmes de livraison du Nexus 4. C'est l'une des premières communications de l'entreprise à ce sujet.

00FA000005548315-photo-google-nexus-4.jpg
Si le Nexus 4 est un succès pour Google et LG, ses problèmes de stocks et de livraisons entachent sa réputation. En combinant spécifications ambitieuses et prix bas, le terminal Android a trouvé la recette miracle et s'est retrouvé en rupture de stock dans tous les pays où il a été commercialisé, et ce en quelques heures. Le problème, c'est que dans certains cas, des clients qui ont commandé et payé leur smartphone ne l'ont pas encore reçu plusieurs semaines après.

Au Royaume-Uni, de nombreux clients mécontents se sont rués sur Google+ pour faire part de leurs mésaventures. Les commandes non-reçues malgré des délais de livraisons annoncés de 3 à 5 jours et la communication laconique de la part de Google ont eu raison de la patience des premiers acheteurs du terminal. Une situation qui a poussé Dan Cobley, managing director du Royaume-Uni et de l'Irlande, à réagir aux messages postés sur son propre compte.

« Je m'excuse profondément face au misérable service auquel vous avez tous eu affaire » commence-t-il. « Je suis d'accord, et ce n'est pas la manière avec laquelle nous souhaitons communiquer avec nos clients » ajoute Dan Cobley. Plus loin, il publie un long message : « Je sais que ce que vous vivez est inacceptable, et nous travaillons tous, même la nuit et les week-end, pour résoudre ce problème. »

A mots couverts, le responsable critique LG en expliquant que « les livraisons effectuées par le fabricant sont rares et irrégulières », et que cette situation est la cause de la communication faussée de Google. De son côté, LG n'a jamais caché ses difficultés à répondre à la demande conséquente dans les délais impartis, expliquant de son côté que les estimations de base réalisées par Google avaient été bien en-dessous de la demande réelle. La rançon du succès semble telle que les deux partenaires se renvoient la balle, même si la communication réalisée par Dan Cobley n'est pas faite au nom de Google dans sa globalité.

« Pour ceux qui ont initialement reçu une estimation de livraison de 3 à 5 jours, vos commandes sont actuellement en cours d'acheminement » rassure Cobley. « Pour ceux qui ont reçu des estimations de livraison juste avant Noël, nous prévoyons de traiter vos commandes cette semaine. »

Pour le reste du monde, aucune communication officielle n'a été faite. Il va donc falloir prendre son mal en patience, à moins que la démarche de Dan Cobley n'inspire d'autres dirigeants de Google.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Services Google Android
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Radar 360° et caméra arrière, Damon pousse l'innovation sur ses motos électriques
Dr.Mario World arrive le 10 juillet sur iOS et Android
Volkswagen garantira les batteries de l'ID.3 pendant 8 ans : une première
Selon Kuo, Apple proposerait à nouveau un smartphone compact en 2020
RCS : le successeur du SMS arrive et c'est Google qui s'en charge
Salon du Bourget - Drones : Dassault et XSun présentent un prototype autonome à alimentation solaire
Test du Jabra Elite 85h : un casque Bluetooth performant dans tous les domaines
Libra : ce qu'il faut savoir sur la cryptomonnaie annoncée de Facebook
Intel et Qualcomm partent en guerre contre le bannissement de Huawei
Gears 5 apparaît sur Steam : un lancement prévu pour le 10 septembre
scroll top