British Telecom attaque Google en justice pour violation de brevets

Par
Le 19 décembre 2011
 0
Et l'on reparle de la guerre des brevets ! Google est de nouveau au centre des débats et c'est cette fois-ci l'opérateur de télécommunications anglais, British Telecom qui attaque le géant de l'Internet.

British Telecom a en effet entamé la semaine dernière une procédure contre Google auprès des tribunaux du Delaware pour violation de brevets. Selon l'opérateur britannique, la quasi totalité des services ou produits Google violeraient six de ses brevets. Sont notamment concernés Google Search, Android, AdSense, Gmail, Google+, Google Doc, Google Music et Google Maps. Les brevets en question sont plutôt anciens, certains remontant à 1994, et décrivent des technologies ou méthodes très génériques. Il est notamment question d'utilisation de l'emplacement géographique pour proposer une liste d'informations, de système de navigation offrant des instructions de navigation à l'utilisateur ou encore de systèmes et méthodes pour accéder à un contenu dans un environnement mobile en tenant compte des contraintes du réseau.

Il est intéressant de noter que British Telecom s'attaque directement à Google et non à ses licenciés. Rappelons que Samsung et HTC ont tous deux fait l'objet de poursuites pour violation de brevets avec leurs terminaux Android.

D'après les premiers éléments, British Telecom semble ici disposer d'un dossier assez large, les brevets mis en avant étant finalement assez conceptuels. Reste à voir quelle sera la réaction officielle de la firme de Moutain View.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Google

scroll top