Google Currents : une alternative complète à Flipboard

09 décembre 2011 à 09h07
0
00FA000004811978-photo-google-currents.jpg
Alors que l'application Flipboard, qui permet de lire son flux Twitter comme un magazine, vient d'arriver sur iPhone, Google vient de dévoiler Currents, une application destinée à Android et iOS qui permet de suivre l'actualité de sites à la façon d'un magazine numérique.

Google Currents se pose donc comme une alternative à Flipboard, en proposant l'agrégation de contenus issus de médias Web divers - 80 partenaires annoncés parmi lesquels CNET, AllThingsD, Forbes, The Huffington Post... - mais également d'un flux Google+, ou encore d'une liste de flux RSS recensé sur un compte Google Reader. En somme, si les partenaires liés à Current sont tous anglophones, il reste tout à fait possible pour l'utilisateur de composer sa propre liste de médias à suivre.

Le rendu est optimisé pour les tablettes et les smartphones, et permet de charger du contenu pour que ce dernier soit lu hors-ligne, tout en affichant les photos et autres vidéos associées.

Google Currents est d'ores et déjà disponible gratuitement en téléchargement sur l'App Store et l'Android Market, mais seulement pour les utilisateurs américains, ou dotés d'un compte américain sur ces plateformes. Les éditeurs de contenu peuvent, de leur côté, optimiser le visionnage de leurs publications sur l'application via Google Currents Producer.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
Étouffé par les sanctions américaines, Huawei également lâché par les fondeurs chinois
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft
scroll top