Google : les requêtes gouvernementales en hausse concernant les données utilisateurs

26 octobre 2011 à 10h43
0
00FA000004701502-photo-requetes-gouvernement-google.jpg
Google vient de mettre à jour son rapport de transparence recensant les demandes d'informations effectuées par les organismes gouvernementaux du monde entier, notamment au sujet des données utilisateurs. Les nouveaux chiffres montrent une hausse significative des requêtes en question.

Les nouvelles données concernent la période allant de janvier à juin 2011, et dénote donc d'une augmentation considérable des demandes de renseignements concernant les utilisateurs dans plusieurs pays, dont la France : « Le nombre de demandes de renseignements sur les utilisateurs que nous avons reçues a augmenté de 27 % par rapport à la période de référence » explique Google au sujet de l'Hexagone, ajoutant que « Une seule ordonnance de tribunal a entraîné la suppression de 180 éléments de Google Groupes, relatifs à un cas de diffamation à l'encontre d'un homme et de sa femme ». 1 300 demandes de renseignements sur les utilisateurs ont ainsi été réalisées durant les 6 premiers mois de 2011, contre 1021 entre juillet et décembre 2010.

Si cette hausse française est considérable, elle n'est pas la seule, et pas la plus élevée. En Allemagne, « Le nombre de demandes de renseignements sur les utilisateurs que nous avons reçues a augmenté de 38 % par rapport à la période de référence » indique Google, qui dénote également une hausse des demandes de 28% en Espagne, 29% aux Etats-Unis et 36% en Corée du Sud.

Hausse des demandes de suppression de contenu

En marge des demandes d'informations, les demandes de suppression ne sont pas en reste. La hausse la plus conséquente se situe aux Etats-Unis avec 70% d'augmentation : 92 demandes de suppression ont ainsi été effectuées durant la première moitié de 2011, contre 54 durant la seconde moitié de 2010. Néanmoins, le nombre d'éléments dont la suppression a été demandée a quant à lui été divisé par deux, passant de 1421 à 757 - une demande peut en effet concerner plusieurs éléments. La même dynamique s'opère au Royaume-Uni, dont les demandes de suppression de contenu ont connu une hausse de 71%, mais où le nombre d'éléments à supprimer est passé de 93.518 à 333.

En somme, ces chiffres témoignent surtout de l'augmentation conséquente des démarches judiciaires à l'encontre des sites à tendances sociales : en se penchant sur la répartition des demandes, ont en trouve un nombre conséquent lié à des cas de diffamations, notamment sur les groupes Google, sur Youtube, et sur Blogger : en France, 8 requêtes sur 9 concernent ce type de situation, qui fait intervenir le tribunal. Une dernière, concernant un problème de confidentialité, a été réglé par le « pouvoir exécutif » du pays. Concernant les demandes de données d'utilisateurs, Google reste évasif sur la nature des requêtes.

La totalité des chiffres est disponible sur le site dédié au Transparency Report.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
L'ANFR simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
scroll top