Google se propose d'optimiser vos pages web

28 juillet 2011 à 17h09
0
04465822-photo-page-speed.jpg
Encore plus vite, telle devrait être la devise de Google qui annonce aujourd'hui le lancement du service Page Speed afin d'optimiser votre site.

En novembre 2010 le moteur de recherche de Mountain View avait mis à disposition via sa plateforme Google Code un module dédié au serveur Web Apache qui devait permettre de réduire d'un maximum de 50% le temps de chargement des pages Web. Google propose également une extension baptisée Page Speed depuis laquelle les développeurs peuvent analyser le temps de chargement de leurs pages tout en obtenant quelques conseils d'optimisation. Cette fois la firme californienne propose d'aller encore plus loin en faisant le travail à votre place.

Plus précisément, Google suggère aux administrateurs de sites Internet de modifier l'entrée DNS dans la console de gestion de leur bureau d'enregistrement de nom de domaine et de pointer l'entrée du sites vers ghs.google.com. Le service Page Speed sera donc en mesure de récupérer le contenu, de le ré-écrire puis de le déployer aux visiteurs du site directement à partir des serveurs de la société. Google précise que l'accès au site ne sera pas modifié et conservera son URL d'origine.

Parmi les travaux qui seront effectués il est notamment question d'optimiser la feuille de style, de compresser les images, de mettre en cache certaines données ou de tirer parti de la compression sur serveur. « Au travers de nos tests nous avons observé une accélération entre 25 et 60% sur plusieurs sites Internet », déclare Ram Ramani, responsable de l'ingénierie à Bangalore.

Afin de permettre aux internautes d'évaluer leurs propres sites Internet, Google invite ces derniers à se rendre sur www.webpagetest.org/compare, une plateforme originellement développée par AOL et distribuée en open source sous licence BSD depuis 2008. Retrouvez sur cette page des exemples de tests effectués avant et après le processus d'optimisation.

Pour l'heure le système présente plusieurs limites. ainsi il n'est pas possible de tester le service avec des sites hébergés sur Blogger, Google Sites ou Google App Engine. Par ailleurs, le service Page Speed ne prend pas en charge les connexions sécurisées de type HTTPS. Retrouvez une liste de ces restrictions ici.

Alternative aux services de type CDN (Content Delivery Network), Page Speed est pour l'instant accessible gratuitement à un nombre limité de webmasters. Google promet à terme des tarifs compétitifs.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Résultats Meetic : le CA stagne, mais la rentabilité progresse
Google Maps 5.8 pour Android se rapproche d'un cran de Foursquare
WiFi en Chine: les cafés doivent payer pour contrôler les internautes
Google teste une nouvelle interface pour son moteur
Pétition pour un troisième sexe sur Facebook
Microsoft MS-DOS: 30 ans déjà!
Corée du Sud : une attaque visant les réseaux sociaux touche 35 millions d'internautes
Toshiba IS12T : le premier Windows Phone
L'environnement KDE passe en version 4.7
LiveJournal encore victime d'une attaque DDoS
Haut de page