Pékin-Google : le ton monte

01 avril 2011 à 14h34
0
La Chine vient de mettre en accusation trois entreprises collaborant avec Google dans le pays. Une enquête pour évasion fiscale aurait été ouverte sur fond de polémique autour de Google Maps.

00A0000003033158-photo-google-chine.jpg
L'agence de presse Xinhua rapporte qu'une procédure d'enquête à été ouverte à l'encontre de trois sociétés (dont deux appartiennent à la firme) partenaires de Google. Précisément, le pouvoir de Pékin leur reproche d'avoir voulu contourner les lois fiscales du pays. A la loupe, 4,2 millions d'euros se seraient « évadés » à en croire les officiels chinois.

Google a démenti ces propos dans un communiqué repris par LeMonde.fr. La firme explique : « agir, et toujours avoir agi, en conformité avec la loi fiscale chinoise ». Un doute plane donc encore sur les motifs réels de cette mise à l'amende.

Quelques explications peuvent néanmoins être apportées à la lumière de l'actualité récente de la firme en Chine. Le gouvernement de Pékin aurait dans l'idée de considérer la fonction de cartographie Google Maps comme un service illégal. Google devait déposer avant le 31 mars une demande de licence afin de pouvoir proposer son outil en Chine. Faute d'autorisation gouvernementale, les chinois devront conserver le service Baidu Maps et son style très « Sim City ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
scroll top