Street View : bientôt un logiciel qui efface les piétons ?

12 août 2010 à 10h42
0
00C8000003124216-photo-street-view-par-google.jpg
Si la récente annonce du lancement prochain de Street View en Allemagne fait grincer des dents dans le pays, c'est avant tout parce les citoyens allemands craignent pour leur vie privée et n'ont pas envie de se voir, eux ou leurs maisons, affichés ouvertement sur Internet. Un élément que Google a indiqué avoir pris en compte, puisque les habitants pourront demander le retrait de leur domicile sur Street View par le biais d'une simple demande. Et pour les passants ?

Pour ces derniers, le salut pourrait potentiellement venu d'un programme développé par Arturo Flores, un étudiant de l'Université de Californie. Ce dernier a mis au point un système qui identifie les piétons grâce à leur forme, aux couleurs des vêtements et à l'échelle des bâtiments environnants, le tout dans Google Street View. Une fois une personne identifiée, le logiciel se charge de l'effacer et complète l'image avec des informations récupérées dans les photos qui suivent ou précèdent celle nettoyée.

012C000003446062-photo-street-view-1.jpg
012C000003446068-photo-street-view-2.jpg


En pratique, le résultat s'avère intéressant même s'il reste imparfait à l'heure actuelle : on remarque par exemple que les objets susceptibles de dépasser d'une silhouette ne sont pas identifiés par le programme, et le rendu s'avère plutôt fantomatique. Arturo Flores indique également que le système ne fonctionne pour le moment que dans un cadre urbain, avec des « fonds plats ».

L'étudiant prévoit désormais d'améliorer son logiciel, notamment concernant la prise en compte non pas seulement de piétons individuels, mais de groupes de personnes. Il n'a pas précisé s'il comptait, ensuite, le proposer à Google.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
scroll top