Facebook teste des publications rapides et dissociées de la Timeline

09 juin 2016 à 09h29
0
Facebook teste actuellement un nouveau type de publications sur son réseau, lesquelles n'apparaitront pas sur les profils personnels.

Sans doute pour rajeunir un peu son image, Facebook propose désormais la possibilité de rédiger des publications qui n'apparaîtront pas sur son profil personnel (la fameuse timeline) mais qui pourront toutefois être consultées par ses contacts dans le fil d'actualité global.

De fait, ce type de contenu disparaîtra relativement vite, et Facebook pourrait s'être inspiré des messages éphémères de Snapchat ou encore des messages sur Twitter perdus dans la masse. Si ces publications ne pourront pas être consultées a posteriori sur la timeline de ses contacts, elles seront toutefois indexées au sein du moteur de recherche.


L'internaute fera usage de cette fonctionnalité pour partager un état d'esprit sur le vif ou poser une question rapide à ses amis. Quoi qu'il en soit, l'idée est très certainement de dynamiser le réseau et d'encourager la consultation régulière du fil d'actualité pour être sûr de ne rien manquer.

Notons qu'il est toujours possible de masquer un contenu sur son profil après l'avoir publié.

08466442-photo-facebook.jpg

Crédits : Cnet US
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top