Facebook désormais accessible via le réseau privé Tor

31 octobre 2014 à 16h58
0
Facebook annonce qu'il est désormais possible d'accéder à son réseau de manière sécurisée, directement depuis le réseau Tor.

0064000007526181-photo-tor-logo-gb-sq.jpg
Si le réseau Facebook reste probablement le principal endroit permettant à certains curieux d'en savoir plus sur la vie privée d'une personne, la firme de Mark Zuckerberg a paradoxalement annoncé avoir planché sur une intégration au sein de Tor.

Initialement fondé en 2002, le réseau Tor permet à n'importe quel internaute d'assurer son anonymat en transférant le trafic Internet au travers d'un réseau décentralisé. L'activité de l'internaute, tout comme sa position géographique seront donc masqués.

Alec Muffett, ingénieurs au département de la sécurité chez Facebook, explique que la connexion sera directement effectuée entre le navigateur et l'un des centres de données de Facebook. La société a donc mis en place une URL spécifique uniquement accessible depuis les navigateurs pourvus d'une extension assurant la prise en charge de Tor :

https://facebookcorewwwi.onion/

M. Muffett explique avoir ajouté un certificat de sécurité permettant assurer en plus une connexion SSL et afin que l'utilisateur soit sûr d'être acheminé vers le bon site.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft
L'ANFR simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats
Boeing 737 MAX : le constructeur avait caché les défauts de conception aux pilotes et aux régulateurs
scroll top