Un État allemand veut obliger les pseudos sur Facebook (màj)

18 décembre 2012 à 16h21
0
Un organisme allemand spécialisé dans la protection de la vie privée des internautes a demandé l'introduction des pseudonymes sur le réseau social de Mark Zuckerberg.

00DC000005620956-photo-facebook-vie-priv-e.jpg
Depuis ses débuts, le réseau Facebook encourage les internautes à faire usage de leur nom réel plutôt que des pseudonymes. La société a même publié certaines règles d'usage et se réserve le droits de fermer les comptes utilisateurs ne respectant celles-ci. Facebook justifie ce choix en expliquant que ce dernier « aide à garantir la sécurité de notre communauté ». Cependant, certains spécialistes en sécurité expliquent qu'au fil des années le site de Facebook a connu plusieurs vulnérabilités permettant de récupérer certaines informations personnelles et de les associer à des noms réels.

L'État allemand Schleswig-Holstein estime, via l'une de ses agences gouvernementales, que cette politique va à l'encontre des lois locales (Telemedia Act) autorisant l'usage des pseudonymes sur Internet ; un moyen permettant de mieux sécuriser sa vie privée. Une plainte a donc été déposée contre le géant communautaire. Dans un communiqué officiel, Thilo Weichert, responsable du centre indépendant à la vie privée affirme : « il est inacceptable qu'un portail américain comme Facebook viole la loi allemande de protection de données ».

Il ajoute que cette politique n'a pas empêché les internautes de publier impunément des messages à caractère insultant sur le réseau. Si l'agence en question obtient gain de cause, il se pourrait que les autres États allemands lui emboîtent le pas. Interrogé par nos confrères de ITWorld.com, Facebook déclare pour sa part que cette plainte n'a aucun fondement.


Mise à jour du mardi 8 janvier 2013 à 17:22

Dans une lettre envoyée à Mark Zuckerberg en Californie, ainsi qu'une autre expédiée au siège européen de Facebook en Irlande, Thilo Weichert menace le réseau social d'une amende de 20 000 euros s'il n'autorise pas l'utilisation de pseudonymes pour ses membres situés en Allemagne, rapporte The Guardian. « Il est inacceptable qu'un portail américain comme facebook viole les lois de protection des données personnelles allemandes », y est-il écrit.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top