La "fuite" de messages privés sur Facebook, un "mythe" pour le réseau social

01 octobre 2012 à 13h12
0
Malgré l'enquête en cours de la Cnil au sujet de l'affaire, Facebook vient de ranger le non-bug des messages privés qui a grandement fait parler de lui la semaine dernière dans la catégorie des « mythes » qui entoure le réseau social. Une façon pour la plateforme de classer l'affaire de son côté.

00FA000005423007-photo-facebook-messages-priv-s-1.jpg
« Non. Vos messages privés n'apparaissent que dans votre boîte de réception Facebook. » : une phrase catégorique qui répond à la question « Est-ce que mes messages privés apparaissent sur mon journal ? » sur la page des « Mythes fréquents concernant Facebook ». Parmi eux, on trouve entre autre celle évoquant un passage du réseau social au payant, ou encore celle qui concerne les soi-disant applications permettant de savoir quels sont les gens qui regardent un profil spécifiques : autant de légendes urbaines qui reviennent de temps à autre sur la plateforme.

Lundi dernier, le site Metro publiait un article dans lequel il affirmait que Facebook dévoilait publiquement des messages privés datant d'avant 2007 sur la Timeline des utilisateurs. Un vent de panique a rapidement soufflé sur le Web français et de nombreux sites, dont Clubic, a relayé l'information. Néanmoins, quelques heures plus tard, Facebook publiait un démenti, affirmant qu'aucune fuite de données n'était survenue et que la confusion venait de la Timeline.
Ce n'est pas la première fois qu'une telle confusion survenait sur le sujet à cause de la Timeline : en décembre 2011, la même situation était survenue en Finlande, exactement sur le même sujet.

Pour Facebook, cette redondance permet de classer le sujet dans les mythes entourant la plateforme mais, pour la Cnil, elle serait plutôt révélatrice d'un problème de transparence et de communication du réseau social. La Commission a annoncé la semaine derrière avoir débuté une enquête sur la question, pour y voir plus clair : car si, dans ce contexte précis, Facebook semble être de bonne foi, ses antécédents en matière de manque de transparence ne sont, eux, pas un mythe.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le Blu-ray pour succéder aux Super Audio CD ?
Google adopte CardDAV pour la synchronisation des contacts
L'opérateur japonais Softbank rachète son concurrent eAccess
E.Leclerc Réglo Mobile : désormais plus avantageux que le forfait Free à 2 euros
Cartographie : Nokia signe avec Oracle
La FCC se penche sur la réutilisation de fréquences pour le mobile
Free : le webmail en panne depuis plus de 24 h
Field Trip : une nouvelle application de Google pour le touriste 2.0
Galaxy Tab 10.1 : le blocage des ventes aux USA réexaminé
Open WebOS 1.0 disponible et déjà porté sur le Galaxy Nexus
Haut de page