Facebook annonce son App Center : un kiosque pour les fédérer tous

10 mai 2012 à 09h55
0
Facebook a dévoilé mercredi soir les grandes lignes de ce que sera son App Center : un kiosque accessible depuis le Web comme depuis les mobiles, qui recensera les applications hébergées sur sa plateforme, les applications mobiles tirant parti de ses fonctions sociales et qui, pour la première fois, permettra aux développeurs de vendre directement leurs productions.

Et si Facebook avait vocation à s'imposer comme un véritable environnement applicatif ? Tel est peut-être le projet poursuivi avec le nouvel App Center, dévoilé mercredi soir par le réseau social. Le projet se présente comme un kiosque d'applications, hébergées directement sur le réseau social ou accessibles via smartphone, par l'intermédiaire duquel les développeurs auront prochainement la possibilité de vendre leurs applications.

Selon Facebook, cet App Center se veut le nouvel endroit de prédilection des internautes qui cherchent à installer des applications « sociales ».

0190000005152929-photo-facebook-app-center.jpg

On y trouvera dans un premier temps toutes les applications hébergées directement sur la plateforme et répondant aux standards édictés par cette dernière. Facebook donne comme exemple des noms tels que Draw Something, Pinterest ou Spotify, qui devraient être présentes dès le lancement, dans les semaines à venir. Les applications Web accessibles par l'intermédiaire de Facebook Connect pourront également y être référencées.

Viendront ensuite, lorsque le kiosque est consulté depuis un smartphone, toutes les applications mobiles (iOS ou Android dans un premier temps) exploitant les fonctionnalités du réseau. Dans ce cas, le mobinaute sera redirigé vers le kiosque de téléchargement lié à son appareil (App Store ou Google Play) pour y procéder au téléchargement et à l'installation.

Enfin, Facebook promet aux développeurs la possibilité de distribuer prochainement des applications payantes, comme le font aujourd'hui les magasins destinés aux mobiles. L'éditeur sera alors libre de fixer son prix, en sachant que le réseau social prélèvera une commission sur chaque vente. Le modèle économique n'a pour l'instant pas été dévoilé en détail, mais une redevance de l'ordre de 30% du prix de vente est évoquée, au moins pour les services « premium » de type jeux. Le service permettra également d'exploiter les achats « in-app ».

A l'utilisateur final, le réseau promet un système de recommandation intelligent, qui ne se basera pas simplement sur les notes laissées par les autres internautes ou sur le volume d'installations. Chaque internaute devrait ainsi voir une sélection qui lui est propre. Au développeur, il assure un système de suivi permettant de mesurer à la fois les accès, mais aussi les usages réels de l'application. Qu'elles soient Web, mobiles ou hébergées sur Facebook, toutes les applications listées dans l'App Center impliqueront en effet que l'utilisateur soit authentifié, ce qui permettra au réseau de disposer de statistiques très pointues.

0190000005152931-photo-facebook-app-center-statistiques-d-veloppeur.jpg

En attendant le lancement, prévu pour les semaines à venir, Facebook invite donc tous les éditeurs intéressés à préparer la page de description de leur application, et à vérifier que celle-ci répond bien aux exigences techniques associées au programme.

Trois ans après la création d'un premier répertoire réservé aux applications hébergées sur sa plateforme, que signifie ce lancement pour Facebook ? A quelques jours de son introduction en bourse, le réseau fondé par Mark Zuckerberg joue ici de sa position dominante dans l'univers du Web social pour se positionner comme le partenaire incontournable de tout acteur souhaitant promouvoir ses applications. Sur le mobile, où il avoue quelques difficultés à monétiser sa colossale audience, il trouve également le moyen de générer de la valeur sans pour autant se positionner comme le concurrent direct des App Store de concurrents comme Google ou Apple. Il ouvre enfin la voie à de nouvelles rentrées d'argent avec la vente d'applications et de services, tout en multipliant les sources de données sur les usages réels des internautes qui font sa véritable force.

0190000005152933-photo-facebook-app-center.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Asus lance de nouveaux PC ROG pour joueurs
USA : bientôt une loi pour la protection des mots de passe ?
Streaming sur mobiles : Samsung rachète mSpot
Mises à jour Mac OS X Lion 10.7.4 et Safari 5.1.7 : corrections de failles en pagaille
Ivy Bridge : les premiers double-coeurs mobiles en fuite
Après celui d'Orange, l'Etat finance le projet Cloud de SFR et Bull
Apache relance OpenOffice en version 3.4
Sputnik : un portable Linux pensé pour les développeurs en projet chez Dell
TomTom Start 60 : 6 pouces, le plus grand écran du marché
Twitter refuse de communiquer des messages d'un membre de
Haut de page