Internet sans frontières porte plainte contre Facebook

02 décembre 2011 à 16h03
0
L'association de défense de la liberté d'expression sur Internet annonce avoir déposé une plainte auprès de la Cnil. Internet sans frontières reproche à Facebook de collecter de manière déloyale et frauduleuse les données personnelles des internautes.

00FA000002885294-photo-logo-facebook.jpg
Dans une lettre adressée à la Cnil (.pdf), le collectif Internet Sans Frontières reproche en effet à Facebook de porter de nombreuses atteintes à la loi Informatiques et Libertés. L'association précise que « Facebook collecte de manière parfaitement déloyale et frauduleuse des données personnelles de ses utilisateurs, sans que ces derniers n'en soient informés ni que leur consentement - libre, exprès et spécifique, n'ait été requis ».

Dans le détail, il est reproché au réseau social d'utiliser des cookies sans en informer au préalable les utilisateurs. Pire, l'association ajoute que Facebook a mis en place des « cookies zombies » « recréés après leur suppression par le titulaire de compte, à partir de sauvegardes stockées dans le cache de stockage des « cookies » du navigateur web utilisé, dans un autre lieu de la machine du même utilisateur ».

Parmi les autres points détaillés dans la plainte, Internet sans frontières estime que Facebook utilise de manière inappropriée la fonction « Like » en collectant des données sur l'historique de navigation des internautes.

Enfin, la critique porte sur la durée de conservation de données utilisateurs. L'association affirme que toutes les informations, même celles qui ont été effacées, sont conservées dans une base dédiée à cet effet et dont « l'accès est limité ». Pour rappel, un étudiant autrichien avait demandé à Facebook de lui communiquer l'ensemble des informations que le réseau détenait sur sa personne. En consultant le document fourni, Max Schrems avait eu la mauvaise surprise de découvrir que des informations supprimées étaient toujours stockées par Facebook.

Facebook sous contrôle de la FTC pendant 20 ans

Cette attaque auprès de la Cnil intervient alors que le réseau social est ciblé par de nombreuses plaintes en Europe. De même, aux Etats-Unis, la FTC vient de décider d'imposer plusieurs règles de conduite à Facebook. Par exemple, la plateforme devra procéder à un audit régulier de ses bases par un cabinet indépendant. Une procédure lourde puisque cette obligation devra être suivie à la lettre tous les 2 ans pendant 20 ans.

Si Facebook se dérobe à ses devoirs, il risque une amende pouvant aller jusqu'à 16 000 dollars par membre et par jour d'infraction. De son côté, Mark Zuckerberg a donné sa position sur la décision de la FTC, le dirigeant explique : « être le premier à admettre que nous avons fait quelques erreurs. [..] Au fil de notre croissance, nous avons essayé de faire de notre mieux et de nous rapprocher au mieux des attentes de nos utilisateurs. Nous collaborons également avec les régulateurs, les experts afin de vous tenir informé de nos pratiques en matière d'informations privées. L'accord passé avec la FTC va permettre de mettre en place une architecture respectueuse des conditions d'utilisation des données personnelles aux Etats-Unis et à travers le monde ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
La majorité des publicités anti-vaccins sur Facebook issue de seulement deux organisations

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top