🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Nouveau procès en vue pour Meta ? Cette fois, c'est son modèle économique qui est directement visé

07 décembre 2022 à 15h00
9
Union Européenne © Shutterstock
© Shutterstock

Nouvelle offensive européenne sur la protection des données des utilisateurs européens : Meta pourrait avoir à changer son système de publicités ciblées en Europe.

Le Comité européen de la protection des données (EDPB en anglais) a rendu, ce mardi, une décision en faveur d'un activiste de la protection des données. Celui-ci accusait Facebook et Instagram d'enfouir le consentement à l'utilisation de leurs données personnelles pour des publicités ciblées dans leurs conditions générales d'utilisation, sans réelle possibilité de la refuser. Cette décision pourrait remettre en cause tout le modèle économique de Meta sur le continent européen.

Que signifie ce jugement de l'EDPB ?

Max Schrems est un activiste autrichien qui milite pour la protection des données personnelles sur Internet. En 2018, il avait déposé une plainte contre Meta, accusant l'entreprise de ne pas laisser de choix réel à ses utilisateurs quant à l'utilisation de leurs données de navigation pour de la publicité ciblées. Schrems a ainsi déclaré qu'« au lieu d'avoir un simple bouton oui/non pour les publicités personnalisées, ils ont déplacé la clause de consentement dans les termes et conditions. Ce n'est pas seulement déloyal, c'est tout simplement illégal. Nous ne connaissons pas d'entreprise qui ait tenté de contourner les règles du RGPD de façon si arrogante. »

Après 4 années de procédure, l'EDPB lui a donc finalement donné raison. Le comité laisse un mois à l'agence irlandaise de protection des données, dont est dépendante Meta, pour émettre un jugement sur la question, qui pourrait donner lieu à de lourdes amendes s'il n'était pas respecté. Pour Schrems, cette décision signifie que les plateformes de Meta doivent pouvoir être utilisées dans une version qui ne se sert pas des données personnelles pour proposer des publicités si l'utilisateur n'en donne pas le consentement explicite.

Le modèle économique de Meta remis en question

Le cours de l'action de Meta affichait une baisse de 6,8 % de sa valorisation en clôture, ce mardi. Cette baisse ne peut certes pas être entièrement imputée à cette décision, à l'heure où plusieurs gouvernements dans le monde souhaitent que les réseaux sociaux rémunèrent les titres de presse pour les articles qu'ils affichent. Mais à l'évidence, les actionnaires l'ont plutôt mal pris, et probablement à raison.

D'abord, notons que 4 années de contournement du RGPD devraient vraisemblablement donner lieu à une considérable amende pour Meta de la part de l'Union européenne, qui a la main lourde dans ce type d'affaire depuis quelques années. Mais surtout, le modèle économique de la maison mère de Facebook repose essentiellement sur ces publicités ciblées. L'entreprise, déjà en difficulté, n'a pas réellement d'alternative crédible pour remplacer ces revenus si un trop grand nombre d'utilisateurs refusent de donner leur consentement lorsqu'ils en auront réellement le choix.

Sources : WSJ, Nasdaq

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
8
nicgrover
Ah enfin ils ont mis les mains dans le cambouis… Mais cela fera-t-il aussi mal qu’ils veulent bien le dire…
nrik_1584
Le comité laisse un mois à l’agence irlandaise de protection des données, dont est dépendante Meta, pour émettre un jugement sur la question, qui pourrait donner lieu à de lourdes amendes s’il n’était pas respecté.<br /> La même Irlande qui la fait un peu à l’envers au reste de l’UE dès qu’il s’agit des GAFAM ?<br /> A moins que ça ait beaucoup changé les « lourdes amendes » me laissent un rien septiques.
nathakzra35
Moi qui attendais que le cours de META remonte depuis la baisse de cette année, je crois que la descente aux enfers va continuer.
pbl95
Meta s’attend quand même à une sanction lourde.<br /> Apparemment, selon Politico, Meta aurait provisionné 3 milliards d’euros pour les amendes européennes liées à la protection de la vie privée en 2022 et 2023. Instagram a déjà été sanctionné à hauteur de 405 millions d’euros en septembre pour avoir violé la vie privée d’enfants, et Facebook a accumulé 282 millions d’euros de pénalités pour des violations de données, ainsi qu’une amende de 60 millions d’euros infligée par la France. Il lui reste donc plus de 2 milliards d’euros à consacrer à de nouvelles sanctions.
Titan
Tu t’attendais à autre chose ?
Titan
Ca régule, çà régule MDR ! :,)
nathakzra35
Pas sur le court terme et encore moins en ce moment, mais ça remontera à un moment donné comme c’est le cas à chaque crise économique. La courbe Andex le démontre bien. En 2008 j’ai énormement perdu, mais je n’ai rien changé et mon portefeuille à récupéré sa valeur à avant la crise des sub 3 ans plus tard puis à continué de monter. Là j’ai plus l’impression qu’on va vers une chute générale et on ne recuperera pas avant 7-8 ans.
bmustang
c’était l’occasion ratée de vendre au plus fort, NON ! c’est bien comme cela qu’on gère son investissement, j’achète, je vends avec des dividendes positifs.
qotzo
schrem va retourner dans sa niche quand von der leyen va faire acte de son obédience à biden.<br /> « Le président des États-Unis, Joe Biden, a signé un décret relatif à un nouveau cadre de transfert de données entre l’UE et les États-Unis, qui introduira des garanties pour l’accès des services de renseignement américains aux données personnelles européennes, surmontant ainsi les désaccords qui ont vu le mécanisme échouer en 2020. »
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Star Wars: Visions revient bientôt... et pas à n'importe quelle date !
Sous Windows 10 ? Avez-vous vu cette gigantesque invitation à installer Windows 11 (merci Microsoft) ?
Pénalités, bannissement... Voici ce que change TikTok dans sa modération
Netflix et Ubisoft offrent enfin une suite à cet excellent jeu… et elle est déjà dispo sur mobile !
Soldes Amazon : les 10 offres canons de la dernière démarque
Framework : le laptop modulaire se transforme en un projet triple-écran rétrofuturiste qui fait rêver !
Caméras de sécurité Eufy : oui Anker a menti, mais promet de faire mieux
Semi-conducteurs : les restrictions imposées par le Japon et les Pays-Bas pourraient ne pas suffire
Explorateur Windows 11 : encore des nouveautés dans la prochaine mise à jour
Toujours en croissance, Facebook passe un cap historique !
Haut de page