La messagerie unifiée Facebook Messages se dévoile

01 juin 2018 à 15h36
0
0087000003621504-photo-logo-facebook.jpg
Dévoilé par Mark Zuckerberg au mois de novembre, le système de messagerie unifiée Facebook Messages se déploie progressivement auprès des abonnés du réseau communautaire.

Initialement perçu comme un véritable concurrent à Gmail, Facebook Messages reste surtout une mise à jour du module des messages privés du réseau. Le service permet alors de réunir au sein d'une même boite de réception l'ensemble des échanges que l'on a réalisés via le réseau social, qu'il s'agisse de courriers standards, de messages courts instantanés ou d'alertes émises ou reçues depuis son téléphone mobile.

L'internaute est premièrement invité à activer une adresse email de type pseudonyme@facebook.com, le pseudonyme étant celui précédemment créé pour son URL personnelle facebook.com/pseudonyme. Relativement sobre, la fenêtre (le pop-up ?) de composition est doublée d'un système de remplissage automatique retournant les contacts de son carnet d'adresses. A chaque message il sera possible d'ajouter une image, une vidéo ou un fichier en pièce jointe. Pour chaque personne la boite de réception dresse une archive des conversations. De son côté le moteur de recherche présente un menu déroulant permettant d'accéder rapidement aux messages non-lus, archivés ou envoyés.

012C000003956256-photo-facebook-messages.jpg
012C000003956258-photo-facebook-messages.jpg


L'expéditeur a également la possibilité de notifier le destinataire par SMS à condition bien sûr que ce dernier ait mentionné son numéro de téléphone dans son profil. Puisqu'il s'agit d'une adresse de messagerie, il sera également possible de rentrer n'importe quel adresse email de destination. Dans sa FAQ officielle, Facebook précise : «  les messages des personnes qui vous sont proches ont priorité sur les listes de diffusion ». Enfin à l'instar du système de messagerie précédent, il est possible de créer des conversations groupées.

Si Facebook affirme qu'il s'agit du « lieu central pour contrôler tous vos échanges privés, qu'ils aient lieu sur Facebook ou à l'extérieur », notons tout de même quelques restrictions. En effet si l'envoi depuis Facebook.com se montre opérationnel, il ne semble cependant pas possible de recevoir un message sur son adresse @facebook.com si ce dernier a été envoyé depuis un email n'étant pas associé au compte de l'un de ses contacts. En d'autres termes, les informations de vos contacts génèrent donc une liste blanche.

Dans la mesure où l'adresse @facebook.com est générée à partir du pseudonyme public d'un compte Facebook, l'on imagine que cette restriction vise à empêcher les spammeurs de scanner la Toile à la recherche de pseudonymes pour se constituer une nouvelle bases de données. Reste que pour éviter qu'un courrier envoyé à l'un de ses contacts ne passe à la trappe il faudra donc s'assurer que l'adresse d'envoi soit bien associée à son compte ; une initiative qui risque de ne pas plaire à ceux souhaitant distinguer leurs différentes boites mail. Aussi indirectement, Facebook Messages invite les membres à spécifier leur numéro de téléphone pour profiter des alertes SMS.

Notons par ailleurs, qu'aucun paramètres POP ou IMAP, permettant de recevoir les notifications au travers d'un client de messagerie, n'ont été publiés. Rappelons que plusieurs rumeurs spéculent sur l'intégration prochaine d'un dispositif d'appel en vidéo.

0258000003956254-photo-facebook-messages.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Oracle : un entrepôt de données pour la finance
Amazon vend plus de livres électroniques que de livres papiers aux USA
Dark Rock Pro : Be Quiet lance un ventirad poids lourd
Arcep : le Sénat souhaite réduire le pouvoir du commissaire au gouvernement
Google : un pas de plus vers le Super WiFi
Pure Rock : Gigabyte se lance dans le disque dur externe
La Cnil dévoile son application iPhone
Fin du conflit entre WiLAN et Motorola
Attaques Ddos Wikileaks : un pirate français arrêté
BlackBerry Curve Touch : un prochain smartphone d'entrée de gamme
Haut de page