67% des internautes français font confiance aux réseaux sociaux

02 décembre 2010 à 12h38
0
012C000003621490-photo-logo-groupes-facebook.jpg
Les internautes français ont majoritairement confiance en Facebook et consorts, mais n'ignorent pas pour autant les dangers potentiels des réseaux sociaux. C'est ce qu'il ressort d'un sondage effectué par l'institut BVA dévoilé aujourd'hui par le quotidien La Tribune.

Un sondage (PDF) réalisé fin novembre auprès d'un échantillon de 1011 internautes français âgés de 15 ans et plus, en pleine médiatisation de l'affaire des deux licenciements liés à Facebook. L'objectif de l'étude visait à déterminer dans quelles mesures les utilisateurs du réseau social se sentent concernés par la question de la sécurité sur le site.

Ainsi, 67% des personnes interrogées considèrent que s'inscrire sur un réseau social est sans danger, à condition de « faire attention à ce que l'on y met et aux personnes qui y ont accès ». Des convictions qui varient cependant fortement selon les tranches d'âge : 89% des 15-24 ans font confiance aux sites comme Facebook, un pourcentage qui chute à 80 chez les 25-34 ans, 72 chez les 35-49 ans, 59 chez les 50-64 ans et enfin 40% seulement chez les 65 ans et plus. On remarque également que plus les personnes interrogées surfent fréquemment sur le Net, plus elles sont favorables au fait d'avoir un compte sur un réseau social, ce qui ne veut pas dire que ceux qui n'utilisent jamais ou presque Internet n'ont pas d'avis puisque 46% sont pour et 43% contre les réseaux sociaux, et seulement 11% s'abstiennent. Preuve qu'aujourd'hui, ce type de sites fait suffisamment parler de lui pour que tout le monde se fasse sa propre opinion à son sujet.

La psychose concernant le danger potentiel que représente un compte sur un réseau social ne semble donc pas avoir gagné la grande majorité des internautes français. Ce que le sondage ne communique pas, c'est le pourcentage d'utilisateurs qui, bien que conscients du danger ne sécurisent pas (ou mal) leurs comptes : et à l'heure où Facebook peut devenir un motif de licenciement, mieux vaut faire « profil bas ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Comparatif 2019 : quel est le meilleur smartphone ? (MàJ Juin)
Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Volkswagen garantira les batteries de l'ID.3 pendant 8 ans : une première
Steam ajoute un tag « LGBTQ+ » et ouvre un hub dédié à ces contenus
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top