Lamebook dépose une plainte contre Facebook

08 novembre 2010 à 13h27
0
03719286-photo-lamebook-logo.jpg
Le site Internet Lamebook, invitant les internautes à partager les publications les plus drôles et les plus minables rencontrées sur Facebook, a déposé une plainte contre la société de Mark Zuckerberg. Rappelons que Facebook est réputé pour intenter des procès à l'encontre des sites Internet empruntant les mot "face" et "book" en expliquant qu'il s'agit d'une manière de créer la confusion auprès des internautes et de profiter indirectement du succès du réseau.

Après TeachBook et Faceporn, voici donc une affaire initiée cette fois par Lamebook pour qui ce dépôt de plainte vise principalement à se prémunir contre d'éventuelles attaques judiciaires. Le plaignant explique avoir été contacté à plusieurs reprises par Facebook demandant la cessation immédiate de ses activités et dénonçant une violation de propriété intellectuelle. Lamebook ajoute également que son site est une parodie évidente du réseau social et, de ce fait, n'enfreint aucune loi ni ne porte atteinte à la marque Facebook.

Interrogé sur le sujet par le blog Techcrunch US, Facebook confirme avoir été en négociation avec le plaignant et s'annonce déjà comme vainqueur dans cette affaire.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
Une
La France va créer son commandement militaire de l'espace
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Google admet écouter certaines de vos requêtes vocales pour améliorer ses services
scroll top