Amazon : le CAPTCHA remplacé par un test à échouer ?

10 août 2017 à 13h14
0
Tout le monde connaît le CAPTCHA ou Completely Automated Public Turing test to tell Computers and Humans Apart. On passe ce test plusieurs fois par jour pour peu qu'on traîne sur Internet et qu'on fasse des commandes en ligne : il permet de dire si vous êtes un humain ou si c'est un robot qui est sur la page. Une première sécurité pour les entreprises.

Le CAPTCHA semble toutefois avoir fait son temps : les robots, de plus en plus complexes, sont en mesure de tromper cette mesure de sécurité. Amazon anticipe le moment fatidique où le CAPTCHA ne servira plus à rien.

Nouveau CAPTCHA : un test de Turing imaginé pour être échoué

Le CAPTCHA est un test de Turing : en vous faisant identifier des lettres ou des images, il permet de différencier un humain d'un robot. Il s'agit néanmoins d'un test très basique que les robots sont déjà en mesure de passer : mais sont-ils en mesure de faire des erreurs ? Amazon pense tout simplement que non : la logique des robots les empêcherait de se tromper.

Dans un brevet accordé à Amazon le 1er août 2017, il est justement question d'un nouveau type de test de Turing. Un test basé sur les erreurs classiques des humains, des erreurs que les robots ne peuvent pas faire puisqu'elles se basent sur l'imperfection de notre pensée. Certains exemples utilisés par Amazon sont bien connus : « le tetxe où les letrets des mots snot dnas le muaavis ordre mias qu'il est mglaré tout psoisble de lire » en fait partie.

01F4000003760036-photo-captcha.jpg


Lorsque l'échec est la preuve de l'Humain

Amazon semble croire que l'Homme est en fait condamné à ne pas réussir certains tests, alors que les robots n'auraient aucune difficulté à trouver la bonne réponse. Devoir compter rapidement le nombre d'occurrences d'une lettre dans une phrase induit l'Homme en erreur, alors que le robot va y parvenir sans problèmes.

Les illusions d'optique, les associations de pensées, les biais cognitifs... Autant de possibles tests que l'Homme risque fort d'échouer. Et autant de possibilités pour Amazon d'améliorer ses CAPTCHA pour différencier les Hommes des robots, au moment où les robots deviennent de plus en plus proches des humains.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
scroll top