Sorti en 1996, Adobe Flash Player mourra en 2020

26 juillet 2017 à 09h38
0
Décidément le mois de juillet 2017 est celui où l'industrie de la high-tech tourne le dos aux années 1990. Après l'annonce de Microsoft sur la fin des mises à jour de Microsoft Paint, sorti en 1985 (et finalement sauvé in extremis), c'est au tour d'Adobe d'annoncer la mort de son plugin Flash. Une annonce qui n'étonne pas, en réalité, puisque les géants de l'industrie du web sont déjà passés à autre chose.

La fin de Flash Player, le plugin d'Adobe ayant longuement été utilisé pour afficher des animations, va causer quelques problèmes : les sites vont devoir se mettre à jour.

Adobe Flash Player : mort programmée en 2020

Adobe Flash Player aura marqué l'histoire d'Internet, surtout dans les années 2000 : les sites en usaient et en abusaient mettant des animations un peu partout, souvent avec un succès mitigé en termes de design et non sans rencontrer des bugs régulièrement. Adobe Flash Player était aimé autant qu'il était détesté.

Les hackers s'en sont également amouraché : les failles critiques de Flash Player ont permis plusieurs attaques majeures ce qui a commencé à signer son déclin. Doucement mais sûrement les géants de l'industrie ont réfléchi à de nouvelles manières d'afficher animations et vidéos. Cette réflexion a donné lieu à la dernière version du langage Html, Html 5, sortie en 2014. Adobe Flash Player est totalement devenu obsolète à ce moment-là.

01F4000008692184-photo-adobe-flash-player.jpg


2 ans et demi pour procéder à la transition

Depuis 2014 Adobe Flash Player est mal aimé et le conseil donné aux internautes est de le désactiver pour des raisons de sécurité, les failles critiques se multipliant. Finalement, le message est passé : 94 % des sites Internet ont abandonné Flash Player pour des solutions plus légères et, surtout, « mobile-friendly ».

Reste le cas des 6 % qui utilisent encore Flash Player. Ils ont jusqu'à 2020 pour évoluer. Cette année-là, selon le plan d'Adobe, plus aucune mise à jour de Flash Player ne sera distribuée, laissant les sites et les utilisateurs à la merci des hackers et des problèmes de compatibilité.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Musk et Zuckerberg se prennent la tête sur l’IA
Internet : vous êtes ultra connecté sans le savoir
iPhone 8 : rumeurs de retard
SFR augmente les forfaits mobiles en imposant l’offre Privilège
Voici à quoi pourrait ressembler le Pixel 2 de Google
Mac : un malware détecté après deux ans d'existence
Windows : Paint tire sa révérence mais pas sur Windows Store
IRobot veut vendre les données collectées par les Roomba
Android 8 : Android O pour… Octopus (poulpe) ?
Google Pixel 2 : premier smartphone sous Snapdragon 836 ?
Haut de page