Cartographie : Yahoo développe un algorithme pour identifier les plus belles routes

09 juillet 2014 à 15h29
0
Trouver le chemin le plus court pour circuler à l'aide d'une application GPS, c'est bien. Mais voyager sur un trajet court et pittoresque, c'est encore mieux : c'est la proposition d'une équipe de Yahoo Labs, qui travaille sur un algorithme allant dans ce sens.

Et si Google Maps et consorts pouvaient identifier les plus belles routes au moment de générer un itinéraire ? C'est la question que s'est posée l'équipe de chercheurs de Yahoo Labs dirigée par Daniele Quercia. « L'objectif de notre travail est de proposer automatiquement des routes qui sont à la fois courtes, mais également émotionnellement agréables » explique l'ingénieur dans un document de recherche.

01F4000007497371-photo-yahoo-labs-cartographie.jpg

Pour développer leur idée, les chercheurs ont pris la ville de Londres comme base. Ils ont commencé par créer une base de données d'images compilant des clichés de Google Street View et de Geograph. Puis, à l'aide du service UrbanGems, ils ont interrogé les internautes sur les rues les plus agréables à l'œil, de manière à réaliser une hiérarchisation esthétique. Avec ces données, les développeurs ont pu concevoir une cartographie mettant en avant les rues les plus agréables à traverser, pour pouvoir adapter les itinéraires aux scores de ces dernières.

Le résultat permet d'obtenir des trajets « plus beaux » pour une longueur d'itinéraire rallongée de 12% en moyenne. Les premiers tests effectués avec une trentaine de bêtatesteurs londoniens ont été favorables, et ont poussé les développeurs à intégrer des photos supplémentaires, issues de Flickr cette fois, et à optimiser le processus d'automatisation des données. Étendue par la suite à la ville de Boston, l'expérience a également été bien reçue par les testeurs américains.

L'équipe de Daniele Quercia compte désormais passer à la vitesse supérieure, et proposer, dans les prochains mois, une application de géolocalisation basée sur ce principe. Il reste cependant certains points qui peuvent poser problèmes : la beauté est subjective, et l'attrait de certains lieux peut varier en fonction de la saison ou du moment de la journée. Le développement d'une large communauté d'utilisateurs pourrait être l'une des solutions qui permettraient d'affiner la précision des bases de données.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
Une
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Google admet écouter certaines de vos requêtes vocales pour améliorer ses services
scroll top