La banque de photos Getty Images propose l'intégration gratuite de ses clichés

06 mars 2014 à 10h18
0
La célèbre plateforme de photos Getty Images vient de faire un pas vers le gratuit : les internautes, et surtout les éditeurs de contenus, n'auront plus forcément besoin de payer pour utiliser les clichés proposés par le service. Un code embed permet de les intégrer gratuitement au sein des pages Web.

00FA000007214128-photo-getty-images-embed.jpg
Les banques de photo comme Getty Images sont une mine de visuels pour les éditeurs de contenu, désireux d'illustrer leurs textes facilement. Néanmoins, c'est un service qui se paie plus ou moins cher selon la formule d'abonnement ou la photo choisie. Sur Getty Images, il est possible de naviguer parmi des dizaines de milliers de photos, qui sont toutes watermarkées - le logo du site apparaît en filigrane au milieu. Pour enlever cette marque et disposer d'une meilleure définition d'image, il faut payer.

C'était tout du moins le cas jusqu'à présent : car Getty Images vient d'annoncer une nouvelle fonctionnalité qui permet d'utiliser gratuitement son contenu pour illustrer des pages Web. La démarche est réalisable à l'aide d'un code embed, du même type que ceux proposés par YouTube, Facebook ou Twitter. On se retrouve ainsi avec une photo sans copyright, mais tout de même accompagnée d'un lien qui revoit vers Getty Images : la démarche est donc transparente et ne permet pas d'avoir une intégration totale avec le contenu, mais elle a le mérite d'être totalement gratuite et, détail d'importance, complètement légale. Le site ne demande par ailleurs aucune inscription pour un tel usage. On note cependant que toutes les photos présentes dans la banque d'images ne permettent pas cette intégration gratuite, les droits à ce sujet restant à la discrétion du propriétaire de la photo. Enfin, il est bien évidemment interdit de faire un usage commercial de la photo dans ces conditions.


Pour Getty Images, une telle démarche est une opportunité pour se faire connaître davantage, mais aussi un risque de voir se multiplier des photos récupérées gratuitement et sans copyright, puisqu'il est possible de réaliser une capture d'écran d'un cliché pour le récupérer. Mais pour Craig Peters, l'un des responsables du développement de Getty interrogé par The Verge, le problème existe déjà. « Si vous voulez récupérer une photo de Getty Images, vous pouvez déjà la trouver sans watermark facilement. Vous pouvez la trouver sur l'un des sites qui nous utilise et l'enregistrer, ou via Google ou Bing. C'est ce qui arrive... notre contenu est déjà partout. »

La plateforme espère que son code embed, ainsi que les fonctionnalités de partage sur Tumblr et Twitter, seront utilisées par les internautes plus que les autres alternatives. Car, de cette manière, Getty garde le contrôle du contenu : si une photo est supprimée de sa bibliothèque, elle n'est plus disponible en intégration.

Les curieux peuvent d'ores et déjà explorer la base de données de Getty Images et scruter le contenu à partager. Les poneys et autres chatons sont au rendez-vous, le succès est donc garanti.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
scroll top