Instagram fait machine arrière : "Ce n'est pas dans nos intentions de vendre vos photos"

19 décembre 2012 à 08h01
0
Face à la vive polémique entourant le changement des conditions d'utilisation d'Instagram, et précisément la question de la revente potentielle des photos publiées, la plateforme a réagi. Kevin Systrom, son co-fondateur, a déclaré que les textes allaient être revus pour clarifier le fait qu'Instagram n'a pas l'intention de vendre les photos de ses utilisateurs.

00FA000005273794-photo-logo-instagram.jpg
« Ce n'est pas dans nos intentions de vendre vos photos. Nous allons travailler sur une mise à jour des termes pour nous assurer plus de clarté sur ce point » a expliqué Kevin Systrom, peu de temps après qu'une vive polémique n'éclate sur Internet. En effet, dans ses nouvelles conditions d'utilisation qui seront actives le 16 janvier prochain, Instagram explique que les utilisateurs du service doivent accepter « qu'une entreprise ou une autre entité nous paient pour afficher votre nom d'utilisateur, votre profil, vos photos (et leurs métadonnées associées) et/ou les actions que vous effectuez, dans le cadre de contenus payants ou sponsorisés, sans compensation pour vous. »

Selon Kevin Systrom, les termes utilisés dans ce texte ne sont pas appropriés, ou manquent de contexte. « Nous envisageons un avenir où les utilisateurs et les marques pourront promouvoir leurs photos et leurs comptes pour gagner plus d'adeptes et construire une démarche plus significative. Disons qu'une entreprise voudrait promouvoir son compte pour gagner plus d'adeptes : Instagram peut l'aider d'une certaine façon. Afin de l'aider à faire une promotion pertinente, il serait utile de voir quels sont les gens susceptibles de suivre ce compte également. En ce sens, une partie des données que vous produisez - comme les actions que vous réalisez (par exemple, les comptes que vous suivez) ou votre photo de profil - pourraient apparaître si vous suivez cette entreprise. »

Instagram a donc clairement des projets publicitaires pour rendre sa plateforme rentable, et si cette démarche englobe l'utilisation d'une partie des données des utilisateurs, il ne s'agit pas de vendre directement les photos de ses inscrits. « Nous allons supprimer les termes qui ont soulevé cette question » ajoute Systrom dans ses explications. « Notre objectif principal est d'éviter des choses comme les bannières publicitaires que vous voyez dans d'autres applications, et qui nuiraient à l'expérience utilisateur d'Instagram. »

En somme, la vive polémique n'aura pas duré longtemps et aura vite poussé le service à réagir. Pour autant, mieux vaut rester à l'affût concernant les changements qu'Instagram va opérer dans son nouveau règlement.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
Uber s'enfonce (un peu plus) dans l'incertitude et licencie plus de 400 employés
iPhone 11 : tout savoir sur le processeur A13 Bionic qui l'anime
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top