La Syrie a retrouvé le Net après deux jours de coupure

03 décembre 2012 à 11h54
0
Après 2 jours de blackout, la Syrie a récupéré son accès à Internet le samedi 1er décembre. Une coupure expliquée d'un côté par des « travaux de maintenance » et, de l'autre, par des actes « terroristes ».

00FA000005585413-photo-retour-internet-syrie.jpg
Le jeudi 29 novembre au matin, le service de surveillance Renesys soulignait que 92% des blocs d'adresses IP attribués à la Syrie étaient inaccessibles : très rapidement, c'est 100% du Net qui était coupé dans le pays dont la capitale, Damas, a été le théâtre de nouveaux affrontements violents la semaine dernière.

Samedi, c'est encore Renesys qui a rapporté et confirmé la restauration du réseau en Syrie, après 2 jours de blackout total. La situation a été rétablie vers 14h30, heure locale, et les fournisseurs d'accès ont progressivement repris du service - Turk Telekom a accusé un retard de près d'une heure par rapport à ses principaux concurrents.

Concernant les raisons de la coupure, plusieurs explications : d'un côté, l'agence officielle SANA (Syrian Arab News Agency) a simplement expliqué que la coupure avait été nécessaire en raison de « travaux de maintenance » sur le réseau national. Mais de son côté, le ministre syrien de l'information a quant à lui déclaré que l'origine de la coupure n'était pas due à l'origine à une action de l'Etat mais par des actions « terroristes » des rebelles. « Il n'est pas vrai que l'Etat a coupé Internet. Les terroristes visaient les lignes Internet, ce qui a entraîné des coupures dans certaines régions » a-t-il expliqué sur la chaîne de télévision d'Etat Al-Ikhbariya, qui a précisé que cette situation a entraîné des opérations de maintenance. Le gouvernement de Bashar El-Assad joue la carte de la propagande d'Etat, mais il est possible que les combats de Damas aient endommagé certains éléments du réseau.

Néanmoins, pour Renesys, le retour du Net en Syrie s'est fait « proprement », « comme si un interrupteur avait été enclenché ». Difficile de savoir où se trouve précisément la vérité, d'autant que les coupures d'Internet sont monnaie courante dans les pays conflictuels, où la rétention d'information est une arme comme une autre, depuis plusieurs années.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top