Transparence : Apple, Amazon et Google mauvais élèves selon une étude

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000005296156-photo-transparency-international.jpg
Une étude réalisée par l'organisme Tranparency International auprès de 105 grandes entreprises cotées en bourse met en avant que de nombreux grands acteurs du Web sont très mauvais élèves en matière de transparence, qu'il s'agisse de leur fonctionnement internes, de leurs résultats financiers ou du règlement de leurs impôts.

Tranparency International s'est basé sur un questionnaire type auquel 105 entreprises internationales, de tous les secteurs et coté en bourse, se sont soumis bon gré mal gré. L'organisme a ensuite noté chaque société sur 10 selon le degré de divulgation de certaines informations données, ou non, aux investisseurs et au grand public : où paient-elles leurs impôts, comment sont-elles organisées en interne mais également à travers leurs filiales, ou encore de quelle manière elles préviennent la corruption.

Le bilan de l'étude est alarmant sur certains points : Transparency International explique par exemple que sur les 105 entreprises concernées, 39 ne dévoilent pas d'informations financières les concernant dans leur pays d'opération. 78 ne donnent pas le détail complet de leurs filiales, ce qui peut, entre autre, faciliter l'évasion fiscale...

Internet et le hi-tech, pas toujours bon élève

Si l'étude souligne que 12 des 35 entreprises les moins bien classées appartiennent au monde de la finance, on trouve néanmoins beaucoup de sociétés du secteur du hi-tech parmi les mauvais élèves. Amazon, avec une note de 2,8 sur 10, arrive à la 98e position, juste en dessous de Google, à la 96e place avec 2,9 sur 10, et Apple 92e avec 3,2. Avec 3,3/10, Microsoft et Cisco ne font pas vraiment mieux, tandis que Qualcomm, Intel, AT&T et Hewlett-Packard atteignent la note de 4.

0226000005296136-photo-transparency-international.jpg

La société liée aux technologies la mieux placée dans le classement est Siemens, notée 6,3/10. On peut également souligner que France Télécom, classé dans les entreprises de télécommunication, arrive 10e au classement général avec 6,6/10. Notons enfin que l'entreprise la plus mal notée tout secteur confondu est la Bank of China, dont la note globale est de 1,1/10.

L'ensemble du rapport peut être consulté en détail sur le site de Transparency International, qui propose également une carte du monde pour visualiser les emplacements de toutes les entreprises sondées.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page