Copwatch abandonne son miroir principal

01 juin 2018 à 15h36
0
Les administrateurs du site copwatchnord-idf.eu.org indiquent qu'ils ont, sur demande d'Eu.org, décidé de supprimer leur nom de domaine. La décision a été prise pour éviter que d'autres domaines ne soient touchés. Quant au site, il restera consultable via le réseau Tor ou pour ceux qui utilisent un service de VPN (Virtual Private Network).

00FA000002009606-photo-internet.jpg
Le Tribunal de Grande instance avait décidé de demander le blocage de la seconde version du site Copwatch (copwatchnord-idf.eu.org). Ce site miroir avait été lancé suite à la fermeture de la première mouture du portail publiant des photographies mais également des captures d'écrans de comptes Facebook de gardiens de la paix. Ces derniers apparaissaient à visage découvert et certaines orientations personnelles étaient également mises en ligne.

Dans un communiqué repris par PcInpact, les administrateurs du site précisent que le blocage ordonné par la justice « tend à menacer des centaines d'autres sites bénéficiant des services de eu.org. Un blocage massif qui ne gênerait pas l'Etat et sa volonté de contrôler l'existant. Un blocage contre lequel eu.org ne pourrait peut-être pas se retourner ». Pour éviter que d'autres sous-domaines ne soient également touchés par cette mesure de blocage, les responsables de la plateforme ont donc fait le choix d'abandonner leur miroir principal, suite à la demande d'Eu.org.

Toutefois, les administrateurs précisent qu'ils n'arrêteront pas leurs activités. Malgré la décision judiciaire de blocage, les informations resteront donc consultables pour ceux qui utilisent The Onion Router ou un service de réseau privé virtuel (VPN) sur l'adresse initiale copwatchnord-idf.org ou via d'autres miroirs.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

AOC d2357Ph : un moniteur 3D passif esthétique
Sony s'intéresse aux interactions de type Kinect mélangées à la 3D
Free Mobile lance l'option data du forfait à 2 €
USA : Bientôt une politique de confidentialité pour toutes les apps mobiles
Elite 361 et 372 : deux boîtiers à petit prix chez Cooler Master
Comme un mea culpa, Google soutient l'initiative Do Not track
Google Traduction prend en charge l'espéranto
Intel SSD 313 Series : le Smart Response passe au 25 nm
Mozilla ouvre les vannes pour les extensions à Firefox Mobile
Google Docs pour Android : une mise à jour au nom du collaboratif
Haut de page