Etats-Unis : les ventes globales de musique sont en augmentation

01 juin 2018 à 15h36
0
Le magazine spécialisé Billboard vient de publier les chiffres des ventes de musique aux Etats-Unis. 2011 a été une année record puisque ces ventes ont globalement augmenté. Une situation qui n'était pas arrivée depuis 2004.

00FA000002482308-photo-musique.jpg
Billboard publie régulièrement les chiffres de ventes de l'industrie du disque. Pour ce faire, il se base sur le système Nielsen SoundScan afin de rassembler les informations sur le sujet grâce aux données des maisons de disques, des maisons d'édition ou même des détaillants et des labels indépendants. En fin d'année, il est ainsi en mesure de dresser le panorama de l'état du marché de la musique pour le territoire nord-américain.

Pour son bilan de l'année 2011, le site dévoile de bons résultats réalisés par l'industrie du disque. Les ventes d'albums ont globalement progressé d'environ 1 % pour se situer à 330,57 millions d'unités (contre 326,15 millions l'an dernier). Par contre, les ventes physiques sous forme de CD continuent de diminuer cette année encore avec une baisse de 6 %.

L'augmentation globale des ventes s'explique donc par la hausse nette des ventes dématérialisées. Les albums ont ainsi grimpé de 20 % cette année et atteignent le record de 103,1 millions contre 86,3 en 2010. La meilleure vente s'avère être l'album « 21 » de l'artiste Adele qui recueille à lui seul 1,8 million de téléchargements.

Pour ce qui est de la vente de titres à l'unité, les chiffres sont également en augmentation de 8,5 % sur l'année passée. Précisément, 1,27 milliard de chansons ont été téléchargées contre 1,17 en 2010.

En parallèle à ces résultats encourageants, les Etats-Unis maintiennent la pression sur les plateformes qui proposent ce type de contenus de manière illégale. Preuve en est, le projet de loi SOPA (Stop Online Piracy Bill) vise à mettre en place une architecture responsabilisant l'ensemble des services qui gravitent autour des plateformes de streaming. Le dispositif prévoit de permettre aux ayants droits ainsi qu'à des sociétés tierces de demander aux annonceurs publicitaires, aux sociétés de paiement de bloquer ledit service s'il est suspecté de mettre en ligne des contenus sans aucune permission.

Malgré tout, la situation n'est pas non plus uniforme dans tous les pays. En France, les derniers résultats publiés par le Snep indiquent clairement que les ventes dématérialisées ne parviennent toujours pas à relever la barre de manière globale. Le syndicat précisait que le marché physique a encore diminué et représente 172,7 millions d'euros (contre 196,4 millions en 2010). A l'inverse, les ventes dématérialisées continuent d'augmenter (+ 22,78 %) pour représenter 53,2 millions d'euros (contre 43,3 millions).
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Clubic Week 2.0 : les tarifs Free Mobile pas dévoilés
On Refait le Mac : la presse et l'iPad, avec Nicolas Demorand (Libé)
Le député PS anti-Hadopi Didier Mathus y est nommé (màj)
Free Mobile : le lancement interviendrait le 12 janvier (màj)
Après les TV, Vizio lance des PC design à bas prix pour le CES 2012
Facebook et Moo offrent des cartes de visite inspirées de la Timeline
Lexar répond à la XQD avec des cartes CompactFlash
Le navigateur Dolphin passe en version 3.0 sur iOS
Sony annonce les premières cartes mémoires XQD
Haut de page