Singapour : un homme emprisonné pour avoir enregistré un domaine en .xxx (MàJ)

01 juin 2018 à 15h36
0
Mise à jour : Plusieurs sites, dont Geek.com, ont relevé que le site Domain Gang était coutumier des canulars humoristiques : il semblerait donc que cette histoire soit un fake dans la plus pure tradition d'Internet. Dans le fond, cette nouvelle s'avère particulièrement rassurante !

00FA000004125514-photo-nom-de-domaine-xxx.jpg
Un Singapourien qui a acheté un nom de domaine en .xxx dans le but de protéger son entreprise du cybersquatting vient d'être emprisonné par la « police de l'Internet » du pays.

Singapour est une contrée où l'usage d'Internet est particulièrement restreint et contrôlé, et où la récente approbation par l'ICANN des noms de domaine en .xxx ne fait visiblement pas l'unanimité auprès des hautes sphères. Preuve en est de cet inquiétant fait divers rapporté par le site Domain Gang : Jiaming Sim, célèbre à Singapour pour sa production de papayes et de pulpe de tomate, s'est vu arrêté et emprisonné quelques heures seulement après avoir enregistré un nom de domaine en .xxx dans le but de protéger sa marque.

Moins de 4 heures après l'enregistrement du domaine, « une importante force de police » est arrivée au domicile de Jiaming Sim pour l'arrêter. Tout son matériel informatique a également été saisi. « Jiaming a essayé de protéger les intérêts de son entreprise. Malheureusement, la police anti-criminalité sur Internet de Singapour est très stricte et surveille le trafic des sites Web pour adultes. Jiaming voulait seulement enregistrer son domaine en .xxx pour qu'aucun concurrent ne publie du contenu obscène dessus » a expliqué son avocat.

L'entrepreneur était pourtant dans son bon droit puisqu'il a agit durant la « sunshine period », ce laps de temps qui permet aux possesseurs d'une marque d'enregistrer des domaines avant les autres pour éviter leur parasitage par un concurrent. Actuellement emprisonné à Bukit Panjan dans une prison de haute sécurité, Jiaming Sim pourrait être libéré dans les prochaines semaines si la demande de son avocat aboutit.

L'extension de domaine .xxx devrait être active à partir de décembre prochains, mais le sujet de la pornographie étant tabou dans certaines parties du globe, plusieurs pays comme l'Inde ou la Chine ont d'ores et déjà annoncé que l'accès aux sites qui utiliseront ce type de domaines sera totalement bloqué dans leurs contrées. Singapour n'a pour le moment pas fait de déclaration dans ce sens.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Free publie le code source de la Freebox
C. Cremer, Prestashop :
GeekGet Episode 4 : La prise allume-cigare en baie 5
Présentation vidéo du Samsung Galaxy Note
Google autorise la désactivation de la localisation des routeurs WiFi
Le président de la Cnil annonce sa démission
HP Touchpad à 99 euros : Web en folie, faisons le point (màj)
Petites annonces : la justice US se penche sur le comportement des dirigeants d’eBay
Apple vs. Samsung : le Galaxy Tab 10.1 est banni de manière permanente en Allemagne (MàJ)
EmailStrategie intègre les réseaux sociaux à l'emailing avec une publication... par email
Haut de page