WiFi en Chine: les cafés doivent payer pour contrôler les internautes

01 juin 2018 à 15h36
0
En Chine, les propriétaires de lieux offrant un accès internet gratuit via WiFi ont l'obligation d'installer un logiciel espion à leur frais.

00F0000004434666-photo-barmaja-cybercaf-client.jpg
Le site Challenges.fr nous indique que les autorités chinoises imposent désormais aux propriétaires de cafés, bars, restaurants et autres librairies offrant un accès WiFi gratuit à leurs clients d'installer un mouchard dans leurs établissements. Le logiciel, qui coûte entre 20 000 yuans (2 160 euros) et 60 000 yuans (6 480 euros) selon la taille du commerce, est directement relié à la police et lui permet de savoir qui se connecte, dans quel endroit, et surtout sur quels sites.

Une manière de surveiller les internautes alors que les points d'accès WiFi se multiplient, notamment à Pékin, Shanghai et Hangzhou. Or, comme les propriétaires récalcitrants s'exposent à une amende de 5 000 yuans (500 euros) et risquent une coupure de 6 mois de leur connexion en cas de refus, de plus en plus décident tout bonnement de ne plus offrir le WiFi dans leurs établissements

Ça n'est pas la première fois que les autorités chinoises demandent à des établissements d'installer des mouchards. Mais de nouvelles interrogations existent, notamment sur le lien qui existe entre la police et la société Rainsoft qui fournit le logiciel espion. Le quotidien Diyi Caijing Ribao se demande également si « installer un logiciel peut vraiment permettre de résoudre des problèmes sociétaux comme la fraude, les jeux d'argent ou le trafic de drogue, alors qu'en dehors du WiFi , les criminels ont encore bien d'autres moyens de commettre leurs forfaits ».
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google teste une nouvelle interface pour son moteur
Pétition pour un troisième sexe sur Facebook
La Cnil autorise l'étude de la frappe au clavier
VIA Labs VL751 : vers des clés USB 3.0 lisant à 120 Mo/s
Andy Bryant sera le prochain président d'Intel en 2012
Google Maps 5.8 pour Android se rapproche d'un cran de Foursquare
Résultats Meetic : le CA stagne, mais la rentabilité progresse
Google se propose d'optimiser vos pages web
Microsoft MS-DOS: 30 ans déjà!
Corée du Sud : une attaque visant les réseaux sociaux touche 35 millions d'internautes
Haut de page