e-G8 : Neelie Kroes souhaite que le forum débouche sur des mesures concrètes

25 mai 2011 à 09h41
0
Invitée en ouverture de la seconde journée du forum e-G8, Neelie Kroes, commissaire européenne chargée du numérique a donné quelques pistes de la stratégie européenne en matière de régulation. Elle a rappelé son objectif de voir tous les habitants des 27 Etats disposer d'une connexion Internet (100 Mbit) d'ici 2013.

00FA000004293584-photo-neelie-kroes.jpg
A défaut de concertation et de bonne volonté, l'Union européenne imposera des mesures en matière de régulation du marché numérique. Le message de Neelies Kroes est clair. La responsable de l'institution communautaire estime donc que les professionnels ne participent pas suffisamment aux concertations organisées par l'Europe.

« L'Europe s'est fixé l'objectif de garantir un accès à tous les citoyens européens à Internet dès 2013 (100 Mbit). Notre rôle est donc de rassurer l'ensemble des acteurs mais je ne vais pas faire le travail à la place des industriels. Je les invite donc à nous rendre visite, nous écouterons ce qu'ils ont à dire mais c'est à eux de prendre leur responsabilités ».

Neelie Kroes reprend alors les propos évoqués lors de la première journée du e-G8 et du risque de nuisance d'éventuelles régulations. Sur ce point, Nicolas Sarkozy affirmait : « Est-ce qu'évoquer la question de la sécurité face au au terrorisme, c'est vous nuire ? Est ce que vous dire que vous êtes des créateurs et que ce que vous avez créé doit être respecté, c'est vous nuire ? (...) Moi je ne crois pas. Ce qui saurait vous nuire, c'est de ne pas reconnaitre en vous des citoyens responsables ».

Pour sa part, la commissaire européenne rappelle qu'il est obligatoire de fixer « des règles du jeu. Il ne s'agit pas d'éditer nos règles à notre seul niveau européen mais de mettre sur pied des règles mondiales. Mais l'Union européenne, c'est un e27 plutôt qu'un eG8. A mon sens, le marché Internet devrait être un marché unique européen ».

Elle poursuit : « Cet e-G8 permet de prendre le numérique au sérieux, c'est déjà un pas en avant qui a été accompli. Mais il faut que cela débouche sur des mesures concrètes qui doivent être appliquées dans les Etats membres ».

Afin d'accomplir sa tâche, l'Europe souhaite donc qu'un plan de 300 milliards d'euros soit adopté. En guise de conclusion, Kroes espère « réunir tout le monde, les banques, les gouvernements, les fournisseurs de contenus... Mais nous sommes pressés car le temps joue conter nous. A défaut d'accord , nous devrons agir autrement. Ce serait dommage car pour l'instant nous sommes dans une situation gagnant-gagnant ». » Pour l'instant...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Yandex entre en bourse et confirme son statut de Google russe (màj)
L'Amazon Kindle 3G à son tour à prix réduit avec de la pub
Google s'apprêterait à dévoiler son service de paiement mobile
HP rachète le service d'impression dans le cloud Printelligent
Le format d'image WebP n'a pas convaincu Mozilla
JP Barlow, EFF :
Jive s'offre OffiSync pour capitaliser sur Office et SharePoint
Musique en ligne : coup de chaud sur l'e-G8
Microsoft annonce Mango, une mise à jour majeure de Windows Phone 7
Haut de page