Un mandat d'arrêt contre le fondateur de Wikileaks

01 juin 2018 à 15h36
0
Julian Assange, le fondateur du site Wikileaks fait désormais l'objet d'un mandat d'arrêt lancé par la justice suédoise. Une enquête pour viol est sur le bureau d'un juge même si l'homme, déjà au centre de nombreuses polémiques, nie les faits.

00FA000003758968-photo-assange-afp.jpg
C'est donc sur une affaire totalement étrangère à son activité que Julian Assange est inquiété par la justice. Selon ses explications, il aurait eu une relation consentie avec deux Suédoises à quelques heures d'intervalle le 14 août dernier. Malgré cela, les jeunes femmes l'auraient bien accusé de viol.

Pour autant, il reste encore à mettre la main sur Julian Assange. Celui qui estime que « les journalistes devraient apprendre des méthodes des dealers et des mafieux, ou des agents secrets » serait actuellement en Angleterre après avoir tenté d'obtenir un permis de séjour en Islande et en Suisse.

Sur Twitter, son avocat, Björn Hurtig estime qu'Assange ne fuira pas les juges mais considère qu'un mandat d'arrêt est une mesure « inutile et disproportionnée » au regard des faits qui lui sont reprochés.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Oracle dévoile la date de sortie de Java 7
Les applications Silverlight bientôt sur XBox ?
Opera Mobile 10.1 : une mise à jour de routine pour le navigateur Symbian
AFNIC : une croissance de 21% en un an pour les domaines .fr
Hylas 1 : un satellite européen pour une meilleure couverture du haut-débit
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Bonne et heureuse année 2009 à tous !
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Haut de page