La Chine compte développer son propre moteur de recherche

16 août 2010 à 11h49
0
Le fait que le moteur de recherche Baidu domine le net chinois dans sa catégorie ne semble pas décourager le gouvernement du pays de se lancer, à son tour, à la conquête de la recherche sur le Web : ce dernier a annoncé en fin de semaine dernière qu'il allait lancer un moteur de recherche avec l'opérateur d'Etat China Mobile, et l'agence de presse d'Etat Chine Nouvelle (Xinhua).

La volonté non-dissimulée du gouvernement chinois est bel et bien de concurrencer les deux acteurs majeurs de la recherche en Chine, le déjà nommé Baidu (qui possède 70% de parts de marché) et Google (24%). Ce nouveau moteur de recherche devrait s'appuyer sur les 554 millions d'abonnés que compte l'opérateur téléphonique China Mobile, ainsi que sur la puissance médiatique de l'agence de presse Xinhua.

Pour le moment, le gouvernement du pays n'a rien laissé filtrer concernant la date de lancement du projet, ainsi que son nom. Reste que beaucoup voient dans cette démarche la volonté des dirigeants chinois de contrôler les recherches effectuées sur le Web local, chose qui est, en réalité, déjà d'actualité si l'on se remémore les déboires de Google, Foursquare ou encore Twitter dans le pays. Rappelons enfin qu'à l'heure actuelle, la Chine compte 420 millions d'internautes.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top