Bientôt un nouveau moteur de recherche national russe

19 juillet 2010 à 17h45
0
La Russie essaierait, sans trop le dire, de mettre en place un moteur de recherche national. Il exclurait alors de fait certaines recherches comme « drogue, pornographie ou extrémisme » et aurait la tâche de se concentrer sur des informations étatiques.
00A0000002290598-photo-russie-map.jpg

Le journal russe La Gazeta rapporte que le projet est déjà bien avancé et doté d'un budget de 110 millions de dollars. Malgré un démenti du ministère des télécommunications, ces fonds proviendraient pourtant de capitaux privés et d'aides de l'Etat. De même, LeMonde.fr explique qu'au moins « dix mille serveurs de 30 terabytes » seraient mis en place pour faire fonctionner ce système.

La Russie pourrait donc profiter du fait que Google n'est pas en tête des moteurs dans le pays pour mettre sur pied une nouvelle plate-forme. Ainsi, le web filtré deviendrait une tradition dans le pays. Toujours selon Le Monde, l'Etat est présent au capital de Yandex, le moteur numéro un. Du coup, certains blogs d'opposants politiques ne seraient plus référencés. Rien de bien nouveau donc...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
scroll top