Airbar : la barre USB qui voulait rendre n'importe quel PC portable tactile

22 décembre 2015 à 09h02
0
Un accessoire en forme de barre connectée en USB permettrait de rendre n'importe quel écran de PC portable tactile. Capable de gérer le multitouch, la solution autorise également le port de gants ou l'utilisation d'accessoires.

Spécialiste du tactile optique, l'américain Neonode présentera au CES de Las Vegas les premiers prototypes d'un accessoire baptisé AirBar. Présenté comme une simple barre de plastique à placer sous l'écran d'un PC portable, il promet de permettre des interactions tactiles avec ce dernier, quelle qu'en soit la dalle à l'origine. La solution est annoncée à un prix attractif : seulement 49 dollars pour une AirBar adaptée à un écran de 15,6 pouces.

0190000008289280-photo-airbar.jpg

Neonode met en avant deux atouts particuliers : la prise en compte du multitouch d'une part, qui autorise la prise en compte des gestures intégrés aux systèmes d'exploitation récents, mais aussi la faculté à utiliser n'importe quel objet en guise de pointeur, qu'il s'agisse d'une main gantée, d'un pinceau ou même d'un stylo classique. A la différence des écrans tactiles capacitifs, qui travaillent à la prise en compte d'un signal électrique à la surface de la dalle, son AirBar exploite pour ce faire un champ lumineux invisible. Ce champ recouvre la dalle de l'ordinateur et l'accessoire sait mesurer la position de tous les corps qui interfèrent avec lui. Ces données sont ensuite traduites en commandes renvoyées au système d'exploitation.

Sur le papier, le concept est alléchant, d'autant que l'accessoire fonctionne en plug and play sur Windows et Chrome OS (OS X à suivre), sans logiciel particulier à installer. On attendra cependant d'apprécier son efficacité réelle : en matière d'interactions homme machine, latence et précision sont deux enjeux cruciaux...


Bien qu'elle soit inconnue du grand public, la maison mère Neonode (cotée au Nasdaq) élabore depuis 2009 des solutions tactiles basées sur la reconnaissance optique (elle appelle cette technologie zForce), commercialisées sous licence auprès d'autres acteurs du monde de la mobilité.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Netflix dévoile des résultats en baisse, notamment dans les pays où les tarifs ont augmenté
scroll top