Microsoft : un brevet pour empêcher le téléphone au volant

07 septembre 2016 à 09h06
0
Microsoft a breveté une nouvelle fonctionnalité de sécurité, laquelle vise à protéger au maximum les conducteurs souhaitant consulter leur téléphone portable

Le téléphone au volant a beau être interdit, les personnes peu respectueuses continuent toutefois d'en faire usage, quitte à provoquer un accident. Chez Microsoft, on estime que ce sont les jeunes conducteurs les moins responsables et ce sont précisément eux que cible un nouveau brevet.

Baptisé Mobile Device for Safe Driving, le système mis au point est capable de repérer lorsqu'une personne est au volant, mais également d'analyser son comportement. Si le chauffeur a une conduite dangereuse ou fait un excès de vitesse, le smartphone transmettra une notification. Mais Microsoft veut aller un peu plus loin avec ce concept.

La société décrit deux niveaux de conduite. Le premier s'adresse aux débutants et chacun des écarts commis par le conducteur et jugés dangereux sera également communiqué... à ses parents ! Un second niveau propose d'effectuer des appels en mode mains libres.

0258000008541664-photo-ms-brevet.jpg


A en juger par les croquis accompagnant ce brevet, ce mécanisme fut initialement conçu pour les smartphones équipés de Windows Phone. Or on le sait, Microsoft ne cible désormais plus vraiment les consommateurs au sens large, mais restreint sa stratégie à quelques groupes qu'ils s'agisse des professionnels ou des utilisateurs avancés. D'ailleurs, Microsoft a récemment fermé le Kid's Corner ou le Monde des Enfants en français.

Pas sûr, donc, que cette fonctionnalité soit un jour implémentée au sein de Windows 10 Mobile.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Bill Gates considère que
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top