Insolite : traqué par sa riche victime, un hacker se retrouve pris à son propre jeu

30 mai 2014 à 17h13
0
Il y a des internautes qu'il vaut mieux laisser en paix : c'est la morale de l'histoire vécue par un pirate informatique se faisant appeler Nitrous. Ce dernier a tenté de faire chanter un riche magnat du Bitcoin, qui a réussi à le prendre à son propre piège.

00FA000007393473-photo-roger-ver-bitcoin-jesus.jpg
Roger Ver est un jeune entrepreneur qui doit sa fortune à la confiance qu'il a accordé au Bitcoin lors des débuts de la monnaie virtuelle. Après avoir investi tout son argent dans la crypto-monnaie au moment où elle ne valait presque rien, il a fini par amasser une petite fortune, en grande partie investie dans des projets tournant autour du Bitcoin. Une réussite qui lui vaut désormais le surnom de Jésus du Bitcoin.

Seulement, ce Jésus-là ne tend pas la joue gauche quand on lui frappe la joue droite : il a plutôt tendance à très vite riposter. Preuve en est de la mésaventure que Roger Ver a récemment vécu : son compte Hotmail, qu'il n'utilisait plus depuis plusieurs années, a été piraté par un hacker. Ce dernier l'a contacté pour l'informer qu'il avait mis la main sur son numéro de sécurité sociale, son numéro de passeport, mais également le numéro de sécurité sociale de sa mère et d'autres informations personnelles. Pour la restitution de toutes ces données ainsi que du compte Hotmail, le pirate, connu sous le pseudonyme de Nitrous, réclamait à Roger Ver 20 000 dollars en bitcoins.

Roger Ver aurait facilement pu céder au chantage et payer les 37 BTC réclamés. Mais il a choisi une autre option : il a utilisé cet argent pour mettre une prime sur la tête de Nitrous. Ainsi, quiconque capable de donner à Ver la véritable identité de son maître chanteur et entraîner son arrestation lui permettra d'empocher 20 000 dollars. Largement diffusé sur les réseaux sociaux par Bitcoin Jesus, l'avis de recherche a entraîné une traque sur le Web.

Il n'a pas fallu longtemps pour que Nitrous s'inquiète de son sort. Wired rapporte que le pirate a pris contact via Skype avec Roger Ver pour s'excuser. « Monsieur, je suis sincèrement désolé. Je suis juste un intermédiaire, on me disait quoi vous dire » s'est excusé le hacker, avant de demander à Ver s'il allait embaucher un tueur à gages pour l'assassiner.

Finalement, Nitrous a rendu à Roger Ver l'accès à son compte Hotmail au bout de quelques heures. Plusieurs jours après l'affaire, la situation est rentrée dans l'ordre, mais Bitcoin Jesus maintient sa récompense. « Je n'ai pas vraiment la foi concernant les autorités gouvernementales, mais j'espère vraiment qu'ils vont l'arrêter » a-t-il déclaré auprès de Wired. Mieux vaut ne pas plaisanter avec Roger Ver...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top