Insolite : quand un ballon Wi-Fi de Google est pris pour une invasion alien aux USA

30 mai 2014 à 10h58
0
Une anecdote vieille de deux ans et liée à Google vient de faire surface : elle concerne l'un des premiers ballons envoyés dans le ciel par l'entreprise, en vue de tester son système de connectivité Wi-Fi. Le ballon en question a été pris pour un OVNI dans le Kentucky.

Est-ce un avion ? Est-ce un oiseau ? Est-ce un OVNI ? Non, c'est un ballon Wi-Fi de Google. Le site Space.com rapporte une anecdote datant de 2012, mais jusque-là relativement inconnue, liée à la firme de Mountain View. A l'époque, l'entreprise testait déjà son système de ballons destiné à offrir une connexion Internet aux endroits les plus reculés de la planète. Depuis, largement médiatisé, ce projet était nettement plus confidentiel il y a 2 ans : de quoi intriguer certaines populations.

01C2000007391967-photo-google-ballon-ovni.jpg
Difficile d'identifier un ballon !

Dans le comté de Pike, situé dans le Kentucky, les habitants ont ainsi eu la surprise de découvrir le 16 octobre 2012 un étrange objet volant dans le ciel. Allen Epling, un astronome amateur, expliquait à l'époque avoir vu « deux ampoules fluorescentes, côte à côte et très lumineuses. Ce n'est pas quelque chose de reconnaissable. Certainement pas un avion, et je n'avais jamais vu d'hélicoptère ressemblant à ça. »

L'objet volant non identifié était resté en vol relativement stationnaire durant plusieurs heures, à environ 18 km d'altitude. La police locale avait été submergée d'appels, et n'avait aucune explication à donner concernant cette mystérieuse apparition.

Ce n'est qu'un an plus tard que Google a officialisé son projet Loon, expliquant au passage que l'OVNI du comté de Pike était l'un de ses ballons. Ce dernier avait par ailleurs dévié de sa trajectoire au moment de survoler le Kentucky, et les ingénieurs de Google n'arrivaient plus à le contrôler. Ironie de la situation : ils se sont basés sur les témoignages des observateurs adeptes des OVNI pour parvenir à retrouver les traces du ballon. « Si vous voulez lancer un programme stratosphérique secret, et que votre projet s'évapore dans la nature, vous pouvez externaliser le suivi aux fanas des OVNI » avait déclaré Rich DeVaul, l'un des ingénieurs de Google en charge du projet. Etant donné l'ampleur qu'est en train de prendre le projet de Google, il y a fort à parier que les alertes aux OVNI vont se multiplier ces prochaines années.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Trop proches des
GeForce GT 740 : Nvidia renomme et booste la GT 640 pour l'entrée de gamme
Phishing et remboursement des impôts : attention, arnaque en vue
HTC One M8 Ace : une variante économique du porte étendard de HTC
Michael Philippe :
Google lance son formulaire de droit à l'oubli en Europe
Arcep : le très haut débit progresse vite, les revenus et les emplois reculent
Le logiciel de chiffrement TrueCrypt ferme ses portes brutalement
Infos US de la nuit : Dish va accepter les bitcoins, Intel mise sur la voiture
Apple confirme le rachat de Beats pour 3 milliards de dollars
Haut de page