États-Unis : en prison pour avoir truqué les élections de son université

16 juillet 2013 à 18h27
0
Un étudiant de 22 ans a écopé d'un an de prison pour avoir truqué l'élection du président du corps étudiant de la California State University San Marcos. Il a subtilisé les identifiants et mots de passe de 745 étudiants du campus.

00C8000001682644-photo-le-drapeau-des-etats-unis.jpg
Aux États-Unis, on ne plaisante pas avec la fraude dans le cadre d'élections par vote électronique. Un étudiant de 22 ans a effectivement été condamné à un an de prison pour avoir truqué les élections au sein de California State University San Marcos.

En lice pour devenir le représentant des étudiants, le jeune homme a volé les identifiants et mots de passe de plus de 700 étudiants de son campus afin de gonfler les votes en faveur de sa liste, fait savoir l'agence AP.

Mathew Weaver a donc plaidé coupable en mars dernier de fraude électronique, accès non-autorisé à un ordinateur et usurpation d'identité. Il a admis avoir utilisé de petits appareils électroniques (ou keylogger matériels) permettant d'enregistrer les frappes pour subtiliser 745 mots de passe. Il a confirmé avoir attribué à sa liste quelque 630 voix via cette méthode.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test de Resident Evil Village : une balade à la campagne qui tourne mal
Idéal pour le télétravail, cet ordinateur HP Chromebook passe à moins de 300€ !
Mini-LED à l’assaut de l’OLED ? On fait le point sur cette ambitieuse technologie LCD
Portal : un fan du jeu a transformé son Alexa en une GLaDOS plus vraie que nature
Test du Moustache Friday 27 FS Speed : un speedbike efficace, mais aussi des contraintes
Un prototype du Cybertruck de Tesla se pavane dans les rues de New-York
Cookies walls : la bourse ou la vie (privée) ?
Comparatif des meilleurs NAS (2021)
Avis Binance (2021) : le meilleur exchange crypto du marché, pour débutants comme pour traders aguerris
Bomberman : pionnier du Battle royale et roi du multijoueurs local
Haut de page