Un site sensibilise les internautes au syndrome de la Tourette en tweetant à leur place

01 juin 2018 à 15h36
0
La fondation canadienne du syndrome de Gilles de la Tourette a récemment lancé une opération de sensibilisation étonnante : cette dernière propose à l'internaute de prendre le contrôle de son compte Twitter pour poster des messages symbolisant des tics de langage.

« Imaginez que vous vous tweetez des messages gênants, offensants ou tout simplement bizarres, et que vous n'avez aucun contrôle sur ça. Voilà ce que c'est que d'être atteint du syndrôme de Gilles de la Tourette » explique le site Surrender Your Say mis en ligne par la fondation canadienne du syndrome de Gilles de la Tourette.

01F4000006069660-photo-gilles-de-la-tourette-surrender-your-say.jpg

La démarche de ce site est simple : pour sensibiliser les internautes à cette maladie, dont l'un des symptômes est la présence de tics verbaux particulièrement handicapants, la fondation propose aux possesseurs d'un compte Twitter d'autoriser son accès durant 24 heures à l'initiative. Durant ce laps de temps, il pourra accéder à son compte et tweeter comme d'habitude, mais ses propres messages seront parasités par d'autres, pas forcément agréables et non désirés.

Le message affiché sur le site avant d'accepter de participer à l'opération est d'ailleurs très clair quant au fait que les tweets publiés dans ce cadre peuvent être « étranges, inappropriés, voire offensants pour certains. » La démarche dure une journée, durant laquelle l'internaute est virtuellement atteint de cette maladie.

Les utilisateurs de Twitter qui veulent expérimenter la chose - en anglais seulement - peuvent le faire sur le site de l'opération. Pour les plus frileux ou ceux qui n'ont pas Twitter, il est toujours possible d'en observer les effets durant les prochaines 24 heures sur le compte de l'auteur de ces lignes !

01F4000006069658-photo-gilles-de-la-tourette-surrender-your-say.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Impression 3D : un rachat de start-up à 400 millions de dollars
Carnet de mode
Corion
Free met en ligne une carte des débits ADSL indicatifs
Home’n’Go
Creads
HTC dévoile le smartphone Butterfly S
Vers un cadre protecteur pour le crowdfunding en France
Gottfrid Svartholm, cofondateur de The Pirate Bay, de nouveau condamné
Vine dévoile de futurs changements en 6 secondes
Haut de page