Insolite : Bing Traduction s'essaie au Klingon

17 mai 2013 à 10h47
0
A l'occasion de la sortie du film Star Trek Into Darkness dans les salles obscures, Microsoft participe à l'effervescence autour de la célèbre franchise en intégrant le Klingon aux langues de son service de traduction.

00FA000005976228-photo-klingon-logo.jpg
Le second film Star Trek réalisé par J.J. Abrams ne sortira en France que le 12 juin prochain, mais il a déjà envahi les salles obscures de nombreux pays comme le Canada, les USA et l'Allemagne, pour ne citer qu'eux. Un évènement auquel prend part Microsoft en intégrant la langue Klingon dans Bing Translator.

Si Google n'est pas étranger à ce genre de démarche, pour Microsoft, c'est une première. Et, dans un tel contexte, l'idée est bien trouvée puisque le Klingon est une langue à part entière, créée par le professeur Marc Okrand, et parlée par de nombreux Trekkies, en particulier les fans du peuple de la planète Krono. Aux USA, des cours sont même dispensés par le biais de l'Institut de la langue klingonne, fondée par Lawrence M. Schoen.

Sur ses pages, Microsoft explique avoir mis en place le Klingon dans Bing Traduction à l'aide l'institut en question, mais également de Paramount et CBS, qui possèdent les droits de la franchise Star Trek. L'entreprise précise également que les membres de la communauté peuvent examiner et corriger les éventuelles erreurs de traduction par le biais du Hub Translator, pour en améliorer la précision. yItIv !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top