Insolite : quand un insecte pilote un robot

0096000005700842-photo-bombyx-du-m-rier.jpg
Des chercheurs de l'Université de Tokyo ont cherché à étudier le comportement d'un insecte auquel on laisse les commandes d'un robot assez basique. Les résultats sont surprenants.

Comme disait l'autre, les insectes sont nos amis, il faut les aimer aussi. Mais de là à leur laisser le contrôle d'un robot, il y a un pas que les chercheurs du laboratoire Garnet Hertz, à l'Université de Tokyo, ont pourtant franchi. Le bombyx du mûrier est plus connu pour sa chenille, le ver à soie, que pour ses facultés à piloter un engin robotisé. Et pourtant, le mâle étudié est parvenu à contrôler un robot afin de se diriger vers un espace chargé en phéromones d'une femelle de son espèce.

Les scientifiques, qui avaient déjà fait parler d'eux en effectuant une opération similaire quoique moins complexe avec un cafard, cherchent à étudier le comportement de recherche et d'orientation des insectes afin de le reproduire et l'appliquer à des robots autonomes, dont le but serait d'intervenir dans le cas de fuites de gaz ou de produits chimiques, afin d'en découvrir la source.


Source : Endgadget
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Cette smart TV 4K Continental 58
Le pack volant de course Logitech G920 + levier Shifter est vraiment pas cher sur Cdiscount
Les prochains écouteurs WF-1000XM4 de Sony se dévoilent en images
Xbox Series X|S : le Dolby Vision HDR se précise, chez les insiders d'abord et demain pour tous
Cette petite souris sans fil Microsoft Wireless Mobile Mouse est à moins de 10€
MSI met le cap sur le ratio 16:10 et annonce de nouveaux appareils gaming et création
Epic Store : The Lion’s Song offert cette semaine, et une surprise prévue pour la semaine prochaine
Les PC portables modulaires et réparables Framework arriveront en Europe d'ici la fin de l'année
Ghostrunner 2 sera exclusif aux consoles nouvelle génération et aux PC
Gigabyte fait un commentaire sur la fabrication chinoise, perd 550 millions et... présente ses excuses
Haut de page