Insolite : un développeur d'une entreprise faisait sous-traiter son travail en Chine

16 janvier 2013 à 18h11
0
L'entreprise de télécom américaine Verizon a découvert, à l'occasion d'un audit de ses clients, que l'un des développeurs de ce dernier sous-traitait les tâches incombant à son poste par une entreprise chinoise, à laquelle il reversait une partie de son salaire. Objectif : se la couler douce au bureau.

00FA000002045174-photo-iphone-verizon.jpg
C'est une étude de cas, publiée sur le blog de Verizon Business, mais supprimée depuis, qui met en avant le fait divers insolite : un développeur travaillant dans une entreprise cliente de Verizon, surnommé Bob par le rapport, faisait sous-traiter son travail par une entreprise chinoise. L'employé, un quadragénaire disposant pourtant de solides bagages - 7 langages de programmation à son actif, notamment - ne ratait jamais une journée de travail et semblait s'atteler activement à ses tâches quotidiennes. Pourtant, les principales activités de Bob se résumaient à traîner sur Reddit, Facebook, eBay et LinkedIn.

Durant l'audit de l'entreprise, Verizon a détecté d'étranges connexions à l'un de ses VPN, issues de Chine : une situation anormale pour une entreprise basée aux USA. Comme tous les employés disposent de leurs propres accès, la firme a rapidement identifié le compte posant problème : celui du fameux Bob, qui, bien qu'installé dans son bureau américain, s'identifiait chaque jour depuis les serveurs d'une entreprise basée à Shenyang.

Verizon a tout d'abord pensé à un malware affectant le poste de travail de l'employé, avant de découvrir que ce dernier avait une activité peu commune au travail, à base de forums et de réseaux sociaux, avec un petit temps en milieu d'après-midi pour envoyer des mails à la direction, de sorte à l'informer de l'avancée de son travail... réalisé par des employés chinois. Ces derniers étaient rémunérés grâce à moins d'un cinquième du salaire à 6 chiffres du développeur, qui envoyait les données d'identifications au VPN par courrier FedEx à ses sous-traitants.

Bien qu'ingénieux, Bob le roi des fainéants a été viré de son emploi de développeur. Ce que l'histoire ne dit pas, si c'est l'entreprise a réembauché un employé similaire à la place de ce dernier, ou a continué à faire sous-traiter son travail en Chine...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Numérisation : la BNF annonce deux accords avec des sociétés privées
Cloud : Oracle lance son infrastructure à la demande privée
Les caractéristiques du BlackBerry Z10 fuitées sur la Toile ?
Adblock Freebox : Xavier Niel demandera l'avis des abonnés
Neutralité du Net : Neelie Kroes pas opposée à des offres d'accès segmentées
Un émulateur Super NES fait son apparition sur Windows Phone 8
La liseuse Kindle Paperwhite d'Amazon disponible en France
Orange compte sur sa taille pour se faire payer par Google
Protection des données personnelles : la Cnil est satisfaite de la réforme
Play : le nouveau label de Microsoft pour les jeux de Windows 8
Haut de page