Insolite : il commande une télé sur Amazon... et reçoit un fusil d'assaut !

09 août 2012 à 11h36
0
Après avoir commandé un écran plat sur le site Amazon Marketplace, un Américain a eu la surprise de recevoir une arme de guerre sur son pallier. Une erreur d'étiquetage serait à l'origine de cette mésaventure qui aurait pu mal tourner.

Seth Horvitz, un habitant de Washington, a rapidement compris que le paquet que le livreur avait déposé devant sa porte ne contenait pas le téléviseur qu'il avait commandé quelques jours auparavant sur Amazon. Il ne se doutait pas pour autant qu'il contenait un Sig Sauer SIG 716, un fusil tactique imposant, entièrement neuf.

A la découverte de l'arme, Seth Horvitz a immédiatement contacté la police. « Les agents ont été un peu troublés en premier lieu, ils n'avaient jamais rien vu de pareil » a-t-il expliqué à la chaîne Fox 5. « Ils ont juste pris ma déposition et ils m'ont dit qu'ils devaient récupérer l'arme, car c'était illégal de la garder. C'est également illégal de la transporter en voiture, donc je ne pouvais pas la renvoyer. »

01F4000005347868-photo-amazon-fusil.jpg
Le fusil reçu par Seth

La police de Washington a immédiatement ouvert une enquête pour tenter de déterminer comment le fusil avait pu arriver chez Seth à la place du téléviseur commandé. Ce dernier précise avoir commandé sur Amazon, mais à un vendeur tiers par le biais de la plateforme Marketplace, qui ne fait que gérer les transactions et pas les envois. Par ailleurs, le colis portait bien son nom et son adresse postale, mais la facture à l'intérieur était quant à elle adressée à une boutique d'armes de Pennsylvanie : il pourrait donc s'agir d'une erreur d'étiquetage lié au vendeur, ou encore à la plateforme Amazon qui aurait pu fournir des informations erronées. Par ailleurs, Amazon ne propose pas d'armes à la vente, même via Marketplace.

Reste que cette mésaventure, si elle se termine bien, intervient après plusieurs fusillades ayant eu lieu aux USA, ce qui ne rassure pas les autorités, d'autant que le colis avait été déposé sur le palier de la porte de Seth Horvitz : n'importe qui aurait pu se servir. « Cette erreur aurait pu entraîner une nouvelle tragédie » s'est émue une représentante de la Brady Campaign, qui fait de la prévention concernant la violence par armes à feu. De son côté, Amazon ne s'est pas encore exprimé sur les possibles erreurs commises sur sa plateforme dans le cadre de cette affaire. L'histoire ne dit pas non plus si Seth Horvitz a finalement reçu sa télévision...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top