"Big boobs" : Microsoft s'excuse pour du code camouflé dans Linux

01 juin 2018 à 15h36
0
« BIG BOOBS », ce sont les deux mots qu'ont vaguement camouflé des développeurs de Microsoft dans le code source d'un module du noyau Linux assurant la connexion avec la très sérieuse solution de virtualisation maison Hyper-V.

000000F005316228-photo-ascii-p0rn.jpg

« 0xB16B00B5 » : cette suite de chiffres et de lettres peut paraître indigeste au commun des mortels, mais les développeurs expérimentés la lisent aussi naturellement que vous lisez « gros nichons ».

Car c'est ce qu'on appelle de l'hexspeak, une variante du leet speak couramment employée pour rendre lisibles et faciliter la mémorisation de variables enregistrées en hexadécimal. Mais le système hexadécimal s'en tenant aux caractères 0123456789ABCDEF, les développeurs ne peuvent pas toujours choisir la variable la plus explicite, même en exploitant la similitude de certains chiffres avec certaines lettres (0 avec O, 1 avec I, 5 avec S ou 6 avec G en l'occurrence). Ils en profitent donc parfois pour glisser des clins d'œil.

« Bad food » ou « dead beef » est ainsi utilisé par Microsoft, Apple, IBM ou Sun lors de plantages, et « feel dead » par Linux pour enclencher un redémarrage. L'adresse IPv6 de Facebook comprend quant à elle la chaîne « face:b00c ».

0140000005316232-photo-0xdeadbeef.jpg

Le code du noyau GNU/Linux étant open source, quelqu'un a naturellement fini par repérer la plaisanterie des développeurs de Microsoft. Certains s'en sont amusés, d'autres ont estimé que ce n'était pas digne d'une entreprise comme Microsoft, et d'autres encore l'ont trouvée sexiste et ont regretté qu'on donne une image misogyne des développeurs.

Microsoft s'est depuis livré à une déclaration sobre : « Nous remercions la communauté d'avoir relevé ce problème et nous excusons pour cette variable blessante. Nous avons soumis un correctif qui sera publié dans une prochaine version du noyau. » L'histoire ne dit pas ce qu'il adviendra des responsables. Cette variable étant une signature, il n'est pas totalement exclu que des administrateurs qui n'auraient pas mis à jour simultanément Hyper-V et le noyaux Linux rencontrent des dysfonctionnements.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page