Le CERN confirme presque l'existence du boson de Higgs... en Comic Sans

04 juillet 2012 à 16h31
0
Le CERN a indiqué avoir isolé une particule qui pourrait bien se révéler être le boson de Higgs. La découverte, si elle est confirmée, revêt une importance majeure dans la mesure ou cette fameuse particule de Dieu sous-tend tout un pan de la physique moderne. Elle faisait l'objet mardi d'une présentation solennelle... soutenue par des diapositives rédigées en Comic Sans.

Le CERN a présenté mardi les résultats de ce constitue peut-être l'une des plus grandes découvertes scientifiques de ce début de siècle. Il se dit en effet sûr, à 99,9999 %, d'avoir su isoler une particule dont les propriétés sont conformes à celles du boson de Higgs au sein du LHC, son collisionneur de protons.

Conceptualisé dès 1964 par trois physiciens (Englert, Brout et Higgs), ce fameux boson de Higgs est la réponse à l'un des grands mystères de la physique des particules. En simplifiant à l'extrême, il serait celui qui, via ses interactions avec les autres particules qui composent la matière, confère sa masse à cette dernière (pour mieux comprendre, on pourra lire la très claire vulgarisation réalisée par Michel Alberganti sur Slate.fr) . Alors que le postulat de son existence sert de nombreux travaux, celle-ci n'avait toutefois jamais été ni confirmée, ni infirmée.

Les travaux du CERN revêtent donc une importance toute particulière, même si l'organisation a insisté sur la nécessité d'étudier plus avant ses résultats.

0190000005281294-photo-pr-sentation-boson-higgs-cern.jpg
Crédit photo : CERN

En dépit de son caractère exceptionnel, cette découverte n'aurait peut-être pas sa place sur un média informatique comme le nôtre si son annonce n'avait pas donné lieu à une vague de sarcasmes inattendue sur Internet. D'aucuns se sont en effet étonné mardi que le document étayant la présentation du CERN, suivie dans le monde entier, ait été rédigée en Comic Sans, cette police d'écriture si régulièrement moquée sur Internet.

Intégrée à Windows depuis les années 90, le Comic Sans (MS) est à l'origine une police de caractère pensée pour les programmes et contenus destinés aux enfants. Mais si ses lettres arrondies collent effectivement bien à un logiciel jeunesse, l'usage s'est rapidement étendu, jusqu'à ce que le Comic Sans se retrouve sur des sites Web d'entreprise, des panneaux de signalisation ou des communications sérieuses. Le phénomène a provoqué l'agacement de nombreux graphistes, qui s'insurgent régulièrement contre l'absence d'adéquation entre la typographie employée et la nature du message.

Même si l'on préférerait s'en tenir au principe selon lequel le fond éclipse ici largement la forme - n'en déplaise aux coupeurs de cheveux en quatre, on tirera de toute façon notre chapeau au CERN, qui n'a pas oublié que la très décriée Comic Sans est censée faciliter la compréhension de ceux qui la lisent, ce qui n'est sans doute pas du luxe lorsqu'on aborde le fonctionnement du modèle standard de la physique et ses fameux bosons.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top