Le premier "camcorder" filmait illégalement en... 1922

22 août 2011 à 16h02
0
Le fait d'enregistrer illégalement une copie d'un film ou d'un événement en le filmant avec une caméra n'est pas nouveau. Dès 1922, un certain John William Cotter s'est fait connaître pour avoir filmé un match de football anglais en dépit des mesures « anti-piratage » de l'époque.

00FA000004520022-photo-cotter-piracy-hammer.jpg
Le « camcording » est le fait de filmer illégalement un film ou un événement dont les droits de diffusion ont été limités. Cette copie (à la qualité relative et souvent inégale) est donc, en principe, interdite lorsqu'elle est réalisée dans un endroit ouvert au public. Si cette pratique est plutôt connue, on découvre néanmoins qu'elle date depuis les débuts des caméras « portatives ».

Le site torrentfreak relate l'histoire de ce premier camcorder. En 1922, la société Topical Budget avait acquis les droits afin de filmer la finale de la F.A Cup, un match de football anglais opposant Bolton à West Ham. A l'époque, le concurrent Pathé souhaitait également filmer la rencontre mais n'avait signé aucun accord avec les responsables sportifs britanniques. Les équipes de Pathé ont donc fait le choix de « feinter » leurs opposants avec quelques procédés ingénieux.

John William Cotter avait eu l'idée de cacher sa caméra en fabriquant un marteau sur mesure (le marteau étant l'emblème de l'équipe de West Ham). Profitant du fait que l'ensemble des regards étaient tournés vers le terrain, il a ainsi été capable de filmer l'ensemble du match à l'insu de l'équipe de tournage concurrente.

Autre technique pour filmer sans autorisation, Pathé avait également prévu de louer un avion afin de prendre des photos du match. Malheureusement, Topical Budget avait prévu cette éventualité et avait inscrit son logo sur une partie de la pelouse. Par cette technique, la société mettait alors en place l'une des premières empreintes destinées à protéger un contenu.

Bien que ce procédé pour filmer sans autorisation soit actuellement illégal et largement combattu par les professionnels du secteur cinématographique, cette histoire montre que les idées originales visant à contourner la légalité ont toujours existé. Enfin, la morale retiendra que près d'un siècle après ce tournage sauvage, l'enregistrement officiel aurait semble-t-il été perdu. Seule la copie pirate aurait donc survécu aux affres du temps...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top