Renren veut entrer sur les marchés américains

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000004024050-photo-renren-logo.jpg
Renren est souvent présenté comme le Facebook chinois. De fait, ce clone de Facebook profite du blocage de son concurrent par la censure officielle pour prendre la place sur le marché chinois. Pourtant, c'est sous autorité administrative américaine qu'il entend aujourd'hui entrer en bourse, pour lever environ 500 millions de dollars.

Selon le Financial Times, qui cite deux sources proches du dossier, Renren souhaite devenir le premier réseau social coté en bourse sur le marché américain. Il souhaite lever 500 millions de dollars, et cherche pour ce faire à entrer en bourse sur le sol américain, dans une opération menée par la Deutsche Bank, Morgan Stanley et le Crédit Suisse.

Le Financial Times, qui semble déplorer le suivisme des entreprises chinoises en matière d'innovation en ligne, estime que Renren pourrait être leader en terme d'investissements, en devenant l'unique choix pour les financiers qui souhaitent mettre leurs billes dans les réseaux sociaux. Rappelons en effet que Facebook n'a toujours pas prévu d'introduction en bourse. Le Financial Times semble cependant oublier LinkedIn, qui a récemment annoncé son intention d'entrer sur les marchés publics.

Fondé en 2005 sous le nom de Xiaonei, Renren signifie Tout le monde. Il compte 161 millions de comptes actifs, sur les 457 millions d'internautes que compte la Chine à l'heure actuelle. Selon le réseau social, ses revenus publicitaire ont connu une hausse de 100% pendant deux années consécutives, en 2009 et 2010. On ne connait pas l'estimation de sa valorisation - Renren n'ayant jamais publié ses comptes ni ses résultats - mais celle-ci pourrait être très importante, étant donnés les 500 millions de dollars demandés par le réseau social.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Un mini-caméscope HD de la taille d'une clé USB chez Thanko
Exécuter du code natif dans Chrome avec Google Native Client
Numericable dévoile une nouvelle offre Internet incluant les appels vers les mobiles
Kno abandonne le hardware pour se concentrer sur le développement logiciel
Le bureau britannique des passeports admet avoir perdu des données personnelles
L’Arcep publie ses propositions des consommateurs sur les forfaits mobiles et Internet
Insolite : un couple d'Egyptiens appelle son nouveau-né Facebook
GTU10 : une balise de suivi chez Garmin
Spotify lève 100 millions de dollars auprès de DST
P. Otellini rejoint Obama, la France se cherche ses spécialistes du numérique
Haut de page