Insolite : 3% des serveurs de Twitter dédiés à... Justin Bieber

0
00FA000003193732-photo-justin-bieber-l-a-roport-japonais-narita-le-17-mai-2010.jpg
Idole des midinettes et risée de 4chan, le jeune chanteur Justin Bieber fait parler de lui sur la Toile depuis de nombreux mois et contribue d'ailleurs à entretenir sa réputation d'ado connecté en postant à tout va sur son compte Twitter. Ce dernier est suivi par pas moins de 5 millions de followers qui boivent, et surtout retweetent ses paroles en permanence en renvoyant sur son compte.

Le bloggueur Dustin Curtis s'est intéressé au phénomène et a interrogé un employé de Twitter au sujet de la gestion du compte de Justin Bieber. Dustin Curtis a ensuite posté la réponse obtenue sous la forme d'un tweet : « Actuellement, Justin Bieber utilise 3% de notre infrastructure. Des racks de serveurs lui sont dédiés - Un gars qui travaille chez Twitter ». Le bloggueur ne donne pas l'identité de l'employé interrogé mais soutient que l'information est exacte.

Une révélation qui a intrigué plusieurs médias, dont Mashable qui a tenté d'en savoir plus auprès de Twitter : et si la plateforme ne confirme pas le pourcentage, elle souligne néanmoins la très grande popularité du chanteur sur le service, ce qui n'est plus un secret depuis longtemps. Face à la perplexité de certains internautes, Dustin Curtis a complété son tweet avec des informations supplémentaires : « A chaque fois que Bieber tweete, son message doit être délivré à plus de 5 millions de personnes qui retweetent sans cesse ses propos. Apparemment, son compte reçoit 60 mentions @ par seconde un certain temps après chaque message, et c'est une charge pour laquelle Twitter n'a pas été conçu à l'origine ».

Néanmoins, selon la source du bloggueur, le compte de Justin Bieber ne serait pas le seul à bénéficier d'un tel traitement : « Plusieurs utilisateurs populaires de Twitter ont des serveurs dédiés pour leurs comptes » a-t-il ajouté.

Crédit photo : Visual Press Agency
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page