Fire TV VS Apple TV VS Roku VS Chromecast, les meilleures solutions anti Android TV

22 mars 2021 à 21h53
27
Fire TV YouTube Prime Video Chromecast

Les consommateurs ont aujourd'hui un choix pléthorique de solutions Plug & Play pour visionner des contenus vidéo en streaming sur leur téléviseur, notamment les fameuses box Android TV. Il n'est pas forcément aisé de comprendre les différences entre les produits disponibles et de faire le tri entre toutes les offres. Ce comparatif vous aidera à y voir plus clair pour choisir votre plateforme en toute connaissance de cause.

Entre le Fire TV d'Amazon, l'Apple TV, le Chromecast de Google et Roku, votre coeur balance ? Il faut dire que ces quatre services sont très bons et couvrent chacun l'essentiel de ce dont peut avoir besoin un utilisateur qui souhaite streamer de la vidéo sur son téléviseur. Mais ils ont aussi toutes leurs particularités qui font pencher la balance. Regardons tout cela de plus près.

Facilité d'installation : Fire TV d'une courte tête

Cela peut être un critère important pour un utilisateur qui n'est pas habitué à installer ce genre de setup. Mais dans ce cas, les solutions proposées par Roku, Google, Amazon et Apple sont toutes assez simples à mettre en place.

amazon fire tv.png

Il suffit de brancher l'appareil sur le bon port (quasi systématiquement HDMI, une prise présente sur presque tous les téléviseurs aujourd'hui), basculer la source (l'entrée) vers le port sélectionné et suivre les instructions à l'écran. N'oubliez pas de brancher l'alimentation des dongles ou boîtiers, il ne suffit pas de les connecter au téléviseur pour qu'ils soient en état de marche.

Jusqu'ici, la manipulation est à peu près similaire, quel que soit le produit sélectionné. Ensuite, chaque constructeur a sa propre procédure. Avec Chromecast, vous devez obligatoirement créer un compte Google (ou utiliser votre profil déjà existant) et utiliser l'application Google Home, disponible sur Android et iOS, sur votre smartphone ou tablette. On y reviendra, le contrôle et la navigation passent systématiquement par un appareil tiers avec Chromecast.

De son côté, Apple laisse le choix aux utilisateurs. S'ils sont familiers de l'écosystème, alors ils peuvent utiliser leur iPhone ou leur iPad ainsi que leur identifiant pour le paramétrage, ce qui facilite la configuration d'Apple TV, notamment pour la connexion au réseau WiFi. Ils peuvent également effectuer un paramétrage manuel sans passer par un appareil tiers.

Le Fire TV est peut-être le service le plus aisément et rapidement configurable. Si la télécommande ne se jumelle pas automatiquement avec le dongle TV, restez appuyer sur le bouton Accueil pendant une dizaine de secondes. Une fois cela effectué, il ne reste qu'à suivre les courtes étapes affichées à l'écran.

Pour Roku, sachez que le modèle Ultra possède un port Ethernet, il est donc possible de se connecter à internet par ce moyen plus stable et efficace plutôt que par WiFi. Un peu à la manière de Chromecast, la configuration du compte s'effectue après réception d'un code et nécessite un appareil tiers qui peut accéder au web.
Au final, même si aucune plateforme n'est vraiment difficile d'accès, il semble que la plus simple et la plus pratique à mettre en état de fonctionnement est Fire TV. L'obligation de se connecter avec un autre device pour Chromecast et Roku constitue un (léger) moins.

Interface et navigation : Chromecast est largué

C'est l'un des principaux points à prendre en compte, car c'est sur cet aspect que l'on retrouve beaucoup de différences entre ces quatre services. On peut séparer les quatre entités en deux catégories : celles disposant d'une interface TV propre avec télécommande pour la navigation, qui comprend Fire TV, Roku et Apple TV, et de l'autre côté Chromecast avec lequel tout passe par un smartphone ou une tablette.

interface streaming

Il est difficile de définir un vainqueur entre Fire TV, Roku et Apple TV, car la manière dont ont été construites les UI sont relativement proches. Les différences existent, mais on s'habitue et s'accommode des particularités de chaque plateforme. Fire TV prend tout son potentiel si vous êtes abonné et utilisateur récurrent d'Amazon Prime Video, avec les contenus associés qui sont mis en avant sur la page d'accueil. Roku est quant à lui plus neutre dans les contenus qu'il affiche, l'interface est vraiment très intuitive, toutes les informations importantes sont sur la home... Simple, mais efficace.

Apple TV met quant à lui en avant les contenus et applications de la firme de Cupertino et constitue une excellente solution si vous êtes familier avec l'écosystème mis en place par la marque à la pomme. Bien organisée et agréable à l'oeil, l'interface fait partie des points forts de la plateforme. La marque à la pomme prouve encore une fois son savoir-faire en la matière, elle qui est déjà portée aux nues pour son software avec iOS, iPadOS et macOS. Le SoC A10X Fusion du modèle 4K fait des merveilles en termes de performance, tout est fluide et rapide. Mais l'A8 d'Apple TV HD fait aussi très bien le travail.

Les appareils donnant accès à ces trois services viennent tous avec une télécommande, ce qui rend la navigation bien pratique. Pour Fire TV, un micro permet de lancer des commandes vocales avec Alexa. Idem chez Apple TV, dont la télécommande embarque Siri. Les commandes et recherches vocales sont malheureusement indisponibles en français sur Roku, qui ne comprend que l'anglais à ce jour (sur Roku Ultra). La plateforme se rattrape avec une application mobile Android ou iOS très bien faite. Il est plus simple de taper le nom d'un contenu recherché via smartphone ou tablette qu'avec la télécommande. A noter une fonctionnalité de recherche universelle vraiment pratique : entrez le nom d'une série ou d'un film, et la plateforme affiche sur quels services il est possible de les visionner et le prix d'achat le cas échéant.

Autre point fort de Roku : une option vraiment intéressante baptisée “Écoute privée”. Elle est activable via l'application mobile et permet de changer la sortie audio, qui bascule alors vers le smartphone ou la tablette. L'intérêt est alors de brancher ou d'appareiller un casque ou des écouteurs et vous pouvez continuer à profiter du contenu vidéo sur un grand écran TV sans gêner personne avec le bruit (ou pour éviter d'être gêné par les autres). Utile quand d'autres personnes sont dans la pièce ou quand quelqu'un dort à proximité, tout le monde ne pouvant pas se brancher directement à son téléviseur.

Parlons de Chromecast maintenant. Google, pourtant à l'origine d'Android TV qui équipe de nombreuses smart TV et box multimédia, a misé sur une stratégie bien différente avec ses dongles TV. Chromecast ne propose pas d'interface à proprement parler. L'utilisateur doit absolument tout faire via son smartphone, sa tablette ou son ordinateur : chercher les contenus, les lancer, mettre pause, passer un générique sur Netflix, passer à l'épisode suivant... Ce sont en fait les applications installées sur nos appareils tiers qui font office de plateforme de contrôle. Au quotidien, la différence se fait vraiment sentir : Chromecast est l'outil le moins confortable présenté dans ce dossier.

L'un des problèmes posés avec ce système est que la communication entre le smartphone (ou autres devices) et le Chromecast doit être parfaite, sous peine de devoir supporter quelques bugs, jamais bien méchants, mais qui suffisent à détériorer l'expérience. Sur l'application Amazon Prime Video par exemple, qui est récemment devenue compatible, il est fréquent de constater que le contenu en cours de lecture est décalé entre l'appareil émetteur et la TV.

Autre soucis : dans la plupart des cas, l'utilisateur dans son canapé est amené à utiliser son smartphone pour le cast, qui sert finalement de télécommande et de hub. Mais si vous décidez d'entrer dans d'autres applications sur le mobile pendant le cast (aller voir Twitter, répondre à un message sur WhatsApp, lancer un jeu...), l'application de streaming en cours peut se fermer si le téléphone manque de RAM. La lecture de la vidéo ne s'arrête pas pour autant, le Chromecast prend le relais. Mais cela signifie qu'ensuite, pour mettre pause, changer de contenu ou arrêter le cast, il faut de nouveau ouvrir l'app en question. Une perte de quelques secondes qui s'avère assez frustrante.

Pour résumer : Chromecast est très largement en dessous des autres solutions en termes d'interface, de navigation et de facilité d'utilisation. Ensuite, les trois autres se valent. Fire TV propose logiquement la meilleure intégration d'Amazon Prime Video, Apple TV se fond parfaitement dans l'écosystème Apple et les deux proposent une télécommande avec commandes et recherche vocales. Mais si vous n'est ni abonné Prime Video, ni consommateur de produits et services Apple, Roku se distingue à cet égard avec une UI simple, intuitive et complète.

Connectique : Apple TV bien sûr

Un appareil Plug & Play pour le streaming, ce n'est pas seulement un câble HDMI à brancher sur son téléviseur, il y a d'autres subtilités qui peuvent changer la donne, notamment avec les prises Ethernet.

apple tv connectique.jpg

Comme nous vous le mentionnions un peu plus haut, tous les produits Fire TV, Roku, Chromecast ou Apple TV doivent être connectés à un téléviseur via HDMI, un standard très populaire qui permet de diffuser une qualité d'image et de son en Haute Définition sans altération du signal. Tous les téléviseurs récents, et même moins récentes, à moins qu'ils soient particulièrement entrée de gamme, disposent d'au moins un port HDMI, souvent plus. Un câble HDMI (inclus) est donc nécessaire pour les boîtiers (box), alors qu'il fait partie intégrante de l'appareil sur les clés (dongle). On retrouve ensuite une connectique USB pour le branchement sur secteur et l'alimentation.

Pour les dongles, cela ne va pas plus loin en termes de connectique. Mais Roku et Apple proposent tous deux des box, qui ont droit à un choix plus large en la matière. Roku est celui qui offre le plus de choix aux consommateurs et commercialise pas moins de trois boîtiers : Premiere, Premiere+ et Ultra. Ces trois modèles sont compatibles HDMI HDCP 2.2 pour la vidéo 4K. Roku Premiere+ et Ultra offrent aussi un port Ethernet pour se brancher au réseau domestique en filaire, d'un emplacement pour carte microSD et d'une prise jack intégrée à la télécommande pour l'écoute discrète. Roku Ultra est même équipé d'un port USB et d'une sortie audio numérique optique. Malheureusement les boîtiers ne sont pas disponibles dans l'hexagone si vous souhaitez vous équiper, il faudra passer par l'import.

Sur l'Apple TV HD, on retrouve un port HDMI 1.4, une prise Ethernet 10/100BASE-T, un port USB‑C et un bloc d'alimentation intégré. A noter une compatibilité Bluetooth 4.0 et Wi‑Fi 802.11ac avec MIMO. La version premium, l'Apple TV 4K, a droit à un port HDMI 2.0a, à un port Gigabit Ethernet ainsi qu'également à un bloc d'alimentation. On est un peu mieux doté niveau technologie sans fil avec un support du Bluetooth 5.0 et Wi‑Fi 802.11ac avec MIMO bi‑bande simultanée (2,4 GHz et 5 GHz). Attention, le câble HDMI est vendu séparément chez Apple.

En ce qui concerne la connectique, c'est simple : les boîtiers, plus haut de gamme et plus volumineux que les clés, sont bien mieux pourvus. Apple et Roku tirent ici leur épingle du jeu grâce à leurs box.

Catalogue de contenus : Apple TV et Chromecast en pôle (pour la France)

Le nerf de la guerre avec la question de l'interface. Soyez bien vigilant, il y a parfois des surprises à ce niveau.

apple tv

En attendant l'arrivée de nouveaux acteurs (Disney+, Apple TV+), les quatre plateformes permettent d'accéder aux applications de streaming vidéo les plus importantes, à savoir Netflix, Amazon Prime Video et YouTube. Après une longue guerre entre Google et Amazon, Prime Video est enfin compatible Chromecast et YouTube est supporté par Fire TV.

Mais ce dernier a tout de même quelques manques. S'il est très complet aux États-Unis, c'est une tout autre histoire en France, où les utilisateurs sont privés d'OCS ou myCanal par exemple. Heureusement, Kodi et Plex fonctionnent à merveille. Molotov est également de le partie. A noter que si Fire TV est basé sur Android, de nombreuses applications Google manquent à l'appel. Si une détente entre Amazon et Google est en train de s'opérer, cela risque de prendre du temps avant de voir des services de la firme de Mountain View autres que YouTube débarquer sur Fire TV.

C'est mieux chez Apple TV : toutes les applications majeures de SVOD sont bien là, dont les Français OCS, Molotov et myCanal. On peut streamer sur son téléviseur des épisodes ou films achetés ou loués via une plateforme Apple, mais il n'est pas possible de caster ce genre de contenus s'ils ont été acquis chez un concurrent. Pour les possesseurs d'iPhone, sachez que l'intégration d'AirPlay est très bien pensée. Il est extrêmement simple de lancer des contenus audio ou vidéo sur sa TV directement depuis son mobile via WiFi, un peu à la manière du fonctionnement de Chromecast. Enfin, Apple TV permet d'accéder au service de streaming vidéo maison Apple TV+.

Acteur historique de ce segment des solutions Plug & Play pour le streaming, Roku n'est pas dépassé par les géants de l'industrie qui sont arrivés plus tard sur ce créneau. Mais à l'instar de Fire TV, s'il est une référence outre-Atlantique, il a plus de mal à s'imposer en France. Si en plus des indispensables, on compte Google Play Films, Dailymotion, Rakuten TV, VideoFutue, France 24, Arte ou Deezer, d'autres applications importantes sur notre marché manquent encore à l'appel : Molotov, myCanal, les chaînes de sport type beIN Sports ou RMC Sport ou encore OCS sont aux abonnés absents. C'est sans doute le plus gros défaut de Roku chez nous.

Si vous êtes friand des services Google, c'est peut-être vers un Chromecast qu'il faut se tourner. YouTube fonctionne parfaitement et il est possible d'ajouter des vidéos à une liste d'attente pour les enchaîner sans avoir besoin de reprendre en main son smartphone. Pouvoir caster ses onglets Chrome est aussi une fonctionnalité vraiment intéressante pour certains usages. Chromecast donne aussi la possibilité de dupliquer l'écran de son smartphone Android sur l'écran de la télévision. Dans ce dernier cas, la latence peut cependant donner un résultat assez peu convaincant.

Le jeu vidéo n'est pas en reste. Les options efficaces permettant de jouer en streaming sur sa TV sont encore assez peu nombreuses. La technologie n'est pas encore mature et ni Steam, ni Microsoft ou Sony n'ont encore commercialisé la solution parfaite. Jusqu'ici, la meilleure box multimédia dans le domaine est sans doute la Nvidia Shield TV. Mais avec le lancement du service de cloud gaming Google Stadia, plus besoin de console ni de dépenser plus de 200 euros dans un boîtier haut de gamme pour jouer sur son téléviseur. Il suffira d'un simple dongle Chromecast (et d'une manette Stadia Controller) pour jouer dans de bonnes conditions (si la connexion WiFi est performante) sur le grand écran de son salon ou de sa chambre. Bien utile pour les consommateurs qui ne sont pas encore équipés.

En ce qui concerne les contenus, c'est vraiment à l'utilisateur de voir en fonction des services auxquels il a recours. Fire TV et Roku sont décevants en termes de catalogue d'applications françaises, mais ce n'est pas gênant si vous ne les utilisez pas. Apple TV et Chromecast sont plus complets et offrent chacun des fonctionnalités supplémentaires sur les apps de leur écosystème.

Meilleur lecteur pour contenus 4K

Toutes les plateformes de ce comparatif sont compatibles 4K sous condition. Alors, quelles différences ?

shutterstock_1324195928.jpg

Avant tout, reposons les bases : il est tout à fait inutile d'avoir un équipement Plug & Play 4K ou de payer plus cher un abonnement d'une plateforme de SVOD pour avoir de la 4K si votre téléviseur n'est pas compatible 4K. Une précision que nous jugeons utile, car ceci n'est pas forcément clair pour les novices.

Ceci dit, sachez que la définition 4K, comme la HDR (une technologie offrant une meilleure luminosité et un meilleur contraste à l'image), sont proposés aussi bien sur Fire TV, Chromecast, Apple TV ou Roku. Il suffit d'acheter le bon produit. Amazon commercialise un Fire TV Stick 4K, Apple son Apple TV 4K, Google le Chromecast Ultra et Roku la box Premiere (4K sans HDR), Premiere+ (4K avec HDR) et Ultra (4K avec HDR).

Voici donc les modèles compatibles. Difficile de les départager sur cette caractéristique à part en comparant leur prix. On peut donner un léger avantage à Roku qui propose une section dans son interface qui regroupe tous les contenus 4K disponibles pour les retrouver rapidement.

Conclusion

Alors, quelle solution est faite pour vous ?

Fire TV : Avec son interface efficace, sa facilité de prise en main et sa télécommande pratique, Fire TV constitue une bonne option pour le streaming vidéo, surtout si vous êtes abonné Amazon Prime Video, forcément très bien intégré. Le fait de pouvoir choisir entre un Stick entrée de gamme et un autre plus premium est aussi un point fort. Mais en France, le manque de certaines applications importantes est dommageable.



Apple TV : Grâce à des boîtiers performants, un logiciel au poil et son catalogue d'applications et services bien fourni, Apple TV offre une expérience premium aux utilisateurs. Mais comme tous les produits hardware Apple, le coût est élevé et ce n'est pas forcément l'option optimale si vous ne faites pas déjà partie de l'écosystème Apple.



Roku : Acteur historique du secteur, Roku reste une pointure et propose des produits pour tous les budgets. Il s'agirait certainement de la meilleure solution pour quiconque souhaite profiter au mieux de tous les contenus et toutes les fonctionnalités sans être contraint par un écosystème plus vaste autour s'il n'y avait pas ce manque rédhibitoire d'applications françaises.


Chromecast : Il s'agit de la plateforme la moins pratique parmi celles citées dans ce comparatif. L'avantage : elle est accessible sans se ruiner, mais Fire TV et Roku ne sont pas très chers non plus. La solution de Google reste par contre très compétitive en France, car elle propose un catalogue de contenus plus étoffés que chez Amazon et Roku.



Chaque service ici présenté fait très bien les bases de ce qu'on lui demande, c'est donc dans les détails que tout se joue. Au final, les écosystèmes auxquels vous êtes habitués jouent un rôle primordial. Malgré ses défauts, Fire TV reste la référence si vous êtes abonné à Amazon Prime Video. De même, Apple TV est la meilleure solution si vous êtes déjà équipés en produits de la firme de Cupertino. Pour les autres, Roku est une solution complète tout en étant abordable, mais souffre du manque de Molotov, OCS, myCanal et autres. Chromecast est en dessous de ses concurrents en termes de confort et de performance, mais constitue une alternative à bas prix qui va permettre de jouer via le service de cloud gaming Stadia. C'est aussi un bon compromis si vous avez besoin des applications de streaming vidéo françaises majeures et que vous êtes réfractaires à Apple.

Alexandre Schmid

Gamer et tech enthusiast, j’ai fait de mes passions mon métier. Diplômé d’un Master en RNG sur Hearthstone. Rigole aux blagues d’Alexa.

Lire d'autres articles

Gamer et tech enthusiast, j’ai fait de mes passions mon métier. Diplômé d’un Master en RNG sur Hearthstone. Rigole aux blagues d’Alexa.

Lire d'autres articles
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
27
12
backsec
Merci pour ce comparatif.<br /> Il n’y a vraiment que deux solutions : Android TV et Apple TV. Fire TV est une alternative à Android (fork ?) assez convaincante même si moins fournie. On peut compenser en installant des apk pour ce qui peut manquer sur l’Amazon Store, ce qui est fastidieux pour arriver au niveau d’Android TV (j’ai la Fire TV Stick 4k et je trouve que c’est une tuerie pour une utilisation de type app de streaming, surtout au niveau du rapport performance/service/prix). Roku semble anecdotique en revanche comparé aux autres.<br /> Je ne comprends pas pourquoi cependant le Chromecast est dans ce comparatif. Certes ça reste une solution de visionnage. Mais là vous comparez une passerelle de streaming (Chromecast) à des box autonomes.<br /> La première sert à diffuser du contenu (caster) depuis une app compatible d’une source comme un smartphone ou une tablette. Le Chromecast se comporte finalement comme un cable HDMI “invisible” entre la TV et le smartphone.<br /> Les box en revanche n’ont pas besoin d’une source. Elles ont leur télécommande et sont autonome. Elles ont une interface et une mémoire interne permettant d’installer des app.<br /> Cette comparaison injustifée se retrouve malheureusement un peu partout. Par exemple comparer le Chromecast au Fire TV Stick. La comparaison est tentante au vu de la taille réduite de ces deux dispositifs. Mais il ne faut pas s’y tromper : le Fire TV Stick est une box multimédia. Sa petite taille en fait un dongle HDMI mais c’est bien une box.
dospaquetes
Pour la 4k, il serait important de noter que l’Apple TV 4K est aussi compatible Dolby Vision et propose le plus grand catalogue de films en 4K via iTunes.
Bwaaazaaah
Pour le fire stick tv je vois pas l’interêt d’acheter un câble HDMI car c’est un stick ! La prise HDMI et intégrée donc l’achat du câble est inutile et surtout il ne pourra pas être branché sur le fire stick
backsec
En effet. Mais pour info dans le pack du Fire TV Stick est fourni un petit adapteur HDMI (male/femelle) de quelques centimètres au cas où le stick le pourrait pas se brancher par manque de place (si la TV est trop proche du mur). Ça lui donne l’aspect d’un Chromecast (dongle qui pendouille).
nunesteixeira
Cet article a oublié la VideoFutur!<br /> Voir:<br /> https://www.lafibrevideofutur.fr/lafibre/vod/primeVideo
Jacky67
Vidéofutur n’a pas vraiment de rapport avec l’article puisque c’est un fournisseur d’accès à Internet (hélas particulièrement nul, soit dit au passage…).
Boups
C’est assez dingue un article aussi partisan.<br /> Ça commence par le titre « …solutions anti Android TV ».<br /> Pourquoi disqualifier d’office le plus gros concurrent d’Apple TV ? Mais c’est bien sûr, la réponse vient ensuite.<br /> Ça vous permet d’abord de dire que la solution Google est la moins pratique. C’est comme de mettre une bassine dans un comparatif de laves linge.<br /> Ça vous permet de dire « Connectique : Apple TV bien sûr », alors qu’en dessous vous dites que l’Apple TV et les Roku ont les mêmes connectiques…<br /> En ne mettant pas de box Android TV vous éliminez d’office la tête du classement. Je pense en particulier à une nVidia Shield ou même à une Mi Box S sur laquelle on peut ajouter sans problème un hub USB avec prise Ethernet pour quelques euros.<br /> Sinon, pour ce qui est de la connectique, vous oubliez aussi de dire que le boitier d’alimentation du Chromecast Ultra est équipé d’une prise RJ45. Et un adaptateur combo alimentation/Ethernet est aussi disponible en option sur le Chromecast simple.<br /> Il est facile de créer un gagnant en ne prenant que des concurrents avec handicap : Roku non adapté à une utilisation en France, Chromecast nécessitant un smartphone ou une tablette, Fire TV basé sur Android mais sans toutes ses applications.<br /> Vous allez me dire que je trolle mais, même quand vous vous relisez et que vous essayez de paraître plus impartiaux, votre préférence pour Apple transpire dans vos titres et dans les adjectifs que vous utilisez… Pour les concurrents vous parlez de<br /> Si, comme vous le laissez croire à la lecture de l’introduction (« Ce comparatif vous aidera à y voir plus clair pour choisir votre plateforme en toute connaissance de cause. »), vous voulez faire un article comparatif pour permettre à ceux qui ne comprennent pas forcement les différences entre les différentes offres de mieux choisir, essayez d’être un minimum complets et objectifs et comparez ce qui est comparable.
fredmc
Justement pour une fois je trouve l’article assez impartial. Je n’ai pas d’actions ni chez l’un ni chez l’autre mais ne serait ce pas ton aversion pour Apple qui te rendrait moins objectif ?<br /> Le preuve un article d’un site pourtant pro android dit que l’apple TV est 2eme meilleure box tv derrière la shield qui pour eux est relativement chère et surtout destinée à un public gaming ce qui est loin d’être le cas de Mr ou Mme toutlemonde<br /> PhonAndroid.com – 7 Mar 19<br /> Meilleures box Android TV et boîtiers multimédias en 2019 - PhonAndroid.com<br /> Vous souhaitez connecter votre TV ou celle d'un ami? Android TV, mediacenters, dongles, Apple TV... Voici les meilleures options cette année.<br />
Bwaaazaaah
Je trouve dommage de remettre des articles déjà passés… et sans modifier le texte histoire de faire du clic… dans l’article qui date de deux mois environ vous dites en attendant Disney+ et Apple TV+… ben voilà, Apple TV+ est déjà là…
Boups
Je ne dis pas que l’Apple TV est un mauvais produit. C’est un bon produit en soit avec de bonnes applis et des un large choix de contenus. Ce que je reproche à l’article c’est d’avoir éliminé un système concurrent comme ça, sans donner aucune raison. Je suis d’accord que la Shield est un peu cher à mon goût, c’est pourquoi j’ai une Mi Box S avec un adaptateur réseau. Là dessus, je peux faire tourner Prime Video, myCanal, OCS, Netflix et bien d’autres pour un prix total de 57 € (38 € pour la box et 19 € pour le hub USB). J’ai aussi un Chromcast mais il n’a pas du tout la même utilisation et ça ne me viendrait pas à l’idée de comparer un Chromecast à une box Android TV.
fredmc
Le problème c’est que là tu raisonnes en « geek ».Si pour toi comme pour moi effectuer des branchements, ajouter un adaptateur réseau est relativement basique, ce n’est pas le cas de la plupart des gens qui veulent du plug and play, je branche ça fonctionne. En ça l’Apple tv fait très fort. Le seul reproche qu’on peut lui faire et il est majeur c’est que son fonctionnement est optimum dans un environnement full Apple qui n’est pas accessible à tout le monde. Mais même sans ça elle reste facile d’utilisation et tout ce qu’il lui faut c’est une prise de courant, de l’hdmi et internet…D’ailleurs Mme Michou choisira probablement le câble ethernet parce qu’elle ne saura pas où et comment taper son mot de passe wifi
Jacky67
fredmc:<br /> Le seul reproche qu’on peut lui faire et il est majeur c’est que son fonctionnement est optimum dans un environnement full Apple qui n’est pas accessible à tout le monde.<br /> Y a-t-il un port USB sur cette boîte Apple ?<br /> Envoie-t-elle le son en passthrough sur sa sortie HDMI ?
fredmc
Alors je te dirais pour le port usb je ne pense pas mais ça rejoint ce que je disais où la boîte est optimum dans un environnement full Apple. Quant au deuxième point ça va intéresser le commun des mortels ? Tu crois que la ménagère de plus de 50 ans veut un son full Dolby atmos vision 7.1 dans son salon ? Si c’est le cas elle va au cinéma…
Jacky67
En fait je pensais plus à moi (mortel très commun) qu’à la ménagère de plus de 50 ans.<br /> Vu l’agressivité de la réponse j’en déduis que la réponse est « non » et que tu supposais que je le savais.<br /> En réalité, je n’en étais pas certain du tout car j’ai lu tout et son contraire à ce sujet, et comme tu semblais connaître la bête, je préférais demander pour avoir une réponse claire et définitive.
Boups
Non je ne raisonne pas en Geek. Au contraire.<br /> Ton commentaire ne répond pas du tout à ce que je dis et qui est : Pourquoi éliminer Android TV de ce comparatif ? Pourquoi ce parti-pris ? Pourquoi titrer « solutions anti Android TV » ?<br /> Concernant ta réponse, si tu penses que cet article est un comparatif pour Madame Michu, c’est déjà mal barré. Je ne pense pas qu’elle lise Clubic.<br /> Deuxièmement, il y a de fortes chances qu’elle se contente de la TNT ou au pire la box TV de son FAI.<br /> Ensuite, si tu mets un iPhone entre ses mains, il y a de fortes chances aussi pour qu’elle ne s’en serve que pour téléphoner et peut-être envoyer des SMS et prendre quelques photos. Elle passera sans doute deux à trois heure plusieurs samedi matins à attendre son tour dans la boutique Orange de la galerie marchande de Carrefour pour demander « mais elles sont où mes photos ? Comment je fais pour les imprimer ? Comment je lis les emails de mes petits enfants ? C’est quoi une application ? ». Elle ne saura ni comment ni pourquoi utiliser l’un des appareils de cet article et encore moins les boxes comme les Roku qui sont tout sauf accessibles pour Madame Michu.<br /> Pour ce qui est de la mise en route et de la connexion, je ne pense pas que Madame Michu utilisera un câble Ethernet avec son éventuelle Apple TV car elle ne sait même pas ce que c’est et n’aura même pas l’idée d’acheter un câble supplémentaire et il y a de fortes chances qu’il lui faille un switch pour pouvoir brancher à la fois la box TV de son opérateur et sa nouvelle box « anti Android TV ».<br /> Si on lui proposait une box Android TV (je reprend l’exemple de la Shield car elle a une connectique de base au moins aussi fournie que l’Apple TV et version « normale » de 2019 est moins cher et ne s’adresse pas forcement aux gamers), contrairement à ce que tu dis, Madame Michu n’aurais pas à savoir comment configurer le Wi-Fi puisque tout cela se fait de façon automatique à partir du Wi-Fi déjà configuré sur son smartphone ou sa tablette (et ne viens pas me dire quelle n’a pas de smartphone, une tablette ou ordinateur connecté en Wi-Fi, puisque tu dis toi même que l’Apple TV qui est fait pour elle fonctionne bien en environnement full Apple et donc avec d’autres appareils)<br /> Que ce soit pour une Apple TV ou une box Android TV, il lui faut soit un compte Apple (iTune), soit un compte Google. Une fois qu’on a un de ces compte, il n’est pas plus compliqué de mettre en route une box Android TV qu’une Apple TV (y compris la configuration du Wi-Fi).
fredmc
Nan mais madame michu si elle veut de l’android tv elle en a probablement dans sa télé donc elle va pas gaspiller son argent à acheter une box. D’où à mon avis le parti pris de l’article de ne pas mettre Android puisqu’il est déjà présent dans la quasi totalité des smart tv …
Boups
Faux.<br /> Android TV n’est pas dans la majorité des TV vendues :<br /> En France, les TV connectées ne sont présentes que dans 62% des foyers et 66% des ventes de nouvelles TV (source https://www.snptv.org/wp-content/uploads/2019/05/GUIDE_SNPTV2019v1.15Planche.pdf)<br /> Android TV représente 40% des ventes d’OS pour TV.<br /> Donc, sachant qu’il représentait moins de ventes les années précédentes, il est présent au mieux sur 25% des TV.<br /> De plus ce que tu dis confirme ce que je disais cet article n’est pas fait pour Madame Michu. Elle a déjà sûrement plus qu’il ne lui faut avec sa TNT, sa box opérateur et peutêtre sa smart TV.<br /> Mes questions restent donc entières et sans réponse.<br /> Et je reprend l’introduction de l’article, qui s’adresse aux lecteurs de Clubic :<br /> Citation<br /> Les consommateurs ont aujourd’hui un choix pléthorique de solutions Plug &amp; Play pour visionner des contenus vidéo en streaming sur leur téléviseur. Il n’est pas forcément aisé de comprendre les différences entre les produits disponibles et de faire le tri entre toutes les offres. Ce comparatif vous aidera à y voir plus clair pour choisir votre plateforme en toute connaissance de cause.<br /> Le reste de l’article fait l’impasse sur une des solutions les plus adaptées du marché. Donc, non, il ne permet pas de faire un choix « en toute connaissance de cause ».<br /> Et même si certains lecteurs de ce comparatif sont déjà équipés d’Android TV, ça n’empêche pas d’en parler dans l’article pour qu’ils n’achètent pas un produit qui ferait double emploi.
fredmc
Ah non le temps où mme much se contentait de la tnt est révolu. Mme much regarde aussi netflix et sans en vouloir à qui que ce soit les applis netflix des box est franchement pas terrible… en tout cas celle d’orange et SFR j’ai pas essayé les autres. A la limite je préfère celle de ma tv
Boups
Et non, encore perdu.<br /> Toujours dans ce document, à la page 66 : https://www.snptv.org/wp-content/uploads/2019/05/GUIDE_SNPTV2019v1.15Planche.pdf<br /> La majorité des gens regardent toujours la TV en live, c’est à dire les chaines classiques diffusée par la TNT, en IPTV ou par satellite (même chez les 14-24 ans, qui ne sont que 43% à regarder la TV en live, ce mode de visionnage reste majoritaire par rapport aux autres modes de diffusion et aux autres contenus comme la VOD ou Youtube).
jaceneliot
Sinon, il y avait eu un scandale de pub sur Android TV, il y a vraiment des pubs?
Calypso007
Bonjour,<br /> Certains scandales sont plus prononcés mais je crois pas vraiment à ces pubs qui n’ont aucun sens. Aucun justif !
Dahita
Je n’ai pas compris pourquoi la Nvidia Shield n’est pas dans le comparatif, surtout lorsqu’il s’agit de 4K/HDR/Dolby Vision. Aussi, on ne se sert pas tous de ces appareils pour le streaming online, mais aussi (et surtout) pour lire ses Blu-Ray dematerialises sur serveur local.
Jacky67
Dahita:<br /> Je n’ai pas compris pourquoi la Nvidia Shield n’est pas dans le comparatif<br /> Il suffit pourtant de lire rien que le titre de l’article pour comprendre. <br /> Des « Blu-Ray dematerialises sur serveur local »…
Dahita
Mais, figure-toi que je suis serieux einh, j’utilise makemkv pour transferer mes bluray sur serveur!<br /> Si je te comprends bien, la shield est consideree comme une « androidTV » plus que Chromecast alors. Uhm.
Boups
C’est ce que je reprochais aussi à cet article sorti il y a déjà longtemps et remis sur le devant de la scène régulièrement sans modification… Il n’y a pas de Shield parce que c’est effectivement une solution équipée d’Android TV (contrairement au Chromecast). Et on ne sait toujours pas pourquoi ils ne veulent pas inclure Android TV dans leur satané pseudo comparatif.
Jacky67
Dahita:<br /> Mais, figure-toi que je suis serieux einh, j’utilise makemkv pour transferer mes bluray sur serveur!<br /> Je veux bien te croire quand tu dis que tu as transcodé tes BD en fichiers MKV.<br /> En revanche, c’est leur « dématérialisation » qui me faisait rigoler. <br /> Oui, la Shield tourne sous AndroidTV, donc elle ne peut pas être dans ce « comparatif ».
GhostKilla
Qu’en est-il des applications streaming pour manga ?<br /> Wakanim, Crunchyroll et ADN
Voir tous les messages sur le forum
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page