Live Japon: dans la famille robot

le 28 février 2016 à 15:09
 0
La dame au piano a bien 80 ans, mais les mains ne faiblissent pas. C'est qu'elle est encouragée par un drôle d'animal qui se dandine à ses côtés, un bébé phoque. La scène se passe un samedi après-midi dans une maison de repos de Yokohama, en banlieue de Tokyo, là où vivent une vingtaine de pensionnaires, dont certaines de près de 100 ans. Le bébé phoque, c'est Pi-Chan, présenté comme un « soutien psychologique ». C'est un robot, un spécimen de « Paro », le premier robot thérapeutique japonais développé il y a plusieurs années déjà avec l'aide des pouvoirs publics et dont les effets bénéfiques ont été démontrés par diverses études, notamment sur les sujets atteints de la maladie d'Alzheimer.

08361068-photo-live-japon-27-02-2016.jpg


Si l'on a préféré un bébé-phoque à un chien ou un chat, c'est que cela permet de mieux appréhender le fait que ce soit un faux animal - il serait étrange d'élever un vrai bébé phoque chez soi. On vous l 'a déjà présenté ici, parce qu'il est fréquemment exposé dans des salons de robotique ou au Miraikan, le musée des technologies du futur à Tokyo, mais le voir utilisé réellement dans ce type d'établissement est autre chose. Le personnel le chérit comme un vrai animal et n'est pas peu fier de le montrer aux visiteurs. Et les personnes âgées qui vivent ici en ont fait un ami qui leur apporte du réconfort. Selon le roboticien Hiroshi Ishiguro, il faut s'habituer à apprendre à parler avec des robots, c'est le destin de la société nippone où la communication humaine de visu tend à diminuer, pour être remplacée ou non par la communication distante, écrite de plus en plus.

08361070-photo-live-japon-27-02-2016.jpg


De robots de communication il est souvent question au Japon. Cela fait des années déjà que l'on nous serine avec les « robots de compagnie », mais ils ne sont commercialisés que depuis ces derniers mois. Il y a bien sûr Pepper, dont on a critiqué ici-même il y a peu le marketing outrancier dont il fait l'objet. Il n'empêche, des particuliers s'en sont dotés. Une famille cliente a été présentée cette semaine dans le journal Asahi. Le père et les deux garçons avaient manifestement un côté « otaku » (mordu de technologie au point d'y passer ses journées et y laisser des fortunes). C'est que le semi-androïde a beau n'être pas très cher à l'achat (1.500 euros environs), ensuite il faut payer plusieurs centaines d'euros tous les mois pour qu'il soit à même de parler, enrichisse son vocabulaire et ait une quelconque utilité. La famille interrogée par l'Asahi avoue à demi-mot que Pepper n'est pas encore tout-à-fait au point, mais elle se consolera en se disant qu'elle a eu une demi-page de gloire dans un grand quotidien national.

08361072-photo-live-japon-27-02-2016.jpg


Une semaine plus tôt, en faisant des courses dans le quartier de Oimachi à Tokyo, l'auteur de ces ligne s'est retrouvée nez-à-nez avec un Pepper qui tentait d'attirer les clients dans une boutique SoftBank. Puis, quelques encablures plus loin, dans un autre magasin, en achetant un jouet, ce sont d'autres robots domestiques qui sont tombés sous ses yeux, qui trônaient là en tête de gondole.
S'ils sont au rayon des jouets et non classés parmi les appareils domestiques, c'est bien qu'ils sont encore assez peu utiles au foyer, moins qu'un lave-linge ou un réfrigérateur. La plupart de ces robots sont des créatures imaginées par Takara-Tomy et vendus entre 100 et 300 euros.

08361074-photo-live-japon-27-02-2016.jpg


Cette entreprise s'applique à créer des robots depuis 1961, avec un premier modèle alors appelé Mr. Mercury, qui se pilotait avec une télécommande à fil. Il n'avait en gros de robot que la forme.
En 1982, le même Takara-Tomy proposait Armtron, une sorte de réplique de bras manipulateur industriel comme savent si bien les faire Denso ou Fanuc. En 1984 arriva sur le marché Omnibot, un engin programmable qui fonctionnait avec un enregistreur à cassette magnétique. En 2007, vit surgir l'androïde « le plus petit du monde », Isobot.

08361076-photo-live-japon-27-02-2016.jpg


Depuis, Takara-Tomy a mis sur le marché Robi Junior, un robot qui ressemble grandement à Kirobo, le petit robot façon Astro envoyé dans l'espace. Son aîné Robi était vendu en pièces détachées chaque mois et coûtait à l'arrivée dix fois plus (environ 1.000 euros), sans compter les heures de minutieux travail pour l'assembler. Ces créatures ont le même papa, un designer japonais appelé Takahashi qui sait donner à ses robots une allure trognonne dans la forme et les attitudes. Il y a aussi Hello MiP, un robot télécommandé avec un iPhone.
Et puis, l'un des derniers nés, Ohanas, une sorte de boule avec des oreilles, commercialisé en octobre dernier en collaboration avec l'opérateur de télécommunications NTT Docomo. Ce Ohanas (« hanasu » veut dire parler) est celui qui prétend le plus rivaliser avec Pepper en ayant des fonction assez similaires tout en étant dix fois moins encombrant et dix fois moins cher.

08361078-photo-live-japon-27-02-2016.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

L'U.S. Air Force vient d’annoncer son projet d’intelligence artificielle baptisée « Skyborg », qui pourrait permettre de faire voler ses avions de chasse de façon autonome.
La banque d’investissement suisse UBS vient de dévoiler dans un long rapport que le secteur du voyage aérien pourrait bien être bousculé par les nouveaux acteurs de l’aérospatiale comme SpaceX, Blue Origin et Virgin Galactic d’ici une dizaine d’années.
25/03 | Espace
Apple tenait ce soir une conférence destinée à présenter ses nouveaux investissements dans les services. En plus d’Apple TV +, dont nous vous parlons en détail ici, la firme a également explicité son service d’abonnement à la presse baptisé Apple News +.
25/03 | Apple
Après le petit SUV Macan, c'est l'emblématique Porsche Cayenne qui devrait, lui aussi, céder à l'appel du moteur électrique dans un futur proche.
Deuxième volet d’un triptyque d’annonces relatives aux services, Apple Arcade est un abonnement qui permettra à ses souscripteurs de jouer à une sélection de jeux vidéo exclusifs sur iOS, macOS et tvOS.
25/03 | Apple
"It’s showtime!", clamait Apple sur les cartons d’invitation à son événement californien de ce soir. Et comme le prophétisaient les observateurs, l’entreprise de Tim Cook a effectivement levé le voile sur son propre service de SVoD, se posant ainsi en concurrent direct de Netflix.
25/03 | SVOD
Après un transitoire et oubliable Galaxy S9, Samsung souffle les 10 premières bougies de sa gamme flagship avec pas moins de trois modèles au magnétisme certain.
Recalbox, le célèbre OS français et 100 % gratuit qui permet de retrouver la plupart des jeux de notre enfance sur environ 60 systèmes, va très prochainement avoir le droit à une nouvelle version stable.
Le précieux sésame est destiné à 5,8 millions de foyers cette année. Les envois vont s’étaler jusqu’à la fin du mois d’avril, selon les départements. Clubic vous explique tout.
25/03 | Énergie
La commission consultative fait part de ses interrogations quant à la proposition de loi visant à lutter contre la haine sur Internet dans un avis public délivré jeudi.
25/03 | Loi internet
Quantic Dream ne perd pas de temps. Quelques jours après avoir annoncé l’arrivée de Detroit: Become Human sur PC, le studio de David Cage dévoile les configurations minimales et recommandées pour animer son dernier titre.
Roccat étend sa large gamme de souris gaming en annonçant l’arrivée de la Kova AIMO, un mulot qui se veut très versatile (et relativement abordable aussi).
25/03 | Souris
Le chinois Zotac vient de lancer son Mek Mini, un Mini-PC Gamer pensé pour allier performances de haute volée et compacité extrême. Et pour cause, les mensurations de l’appareil ne dépassent pas les 260,8 x 136 x 258,8 mm. Au travers de ce nouveau modèle, Zotac réaffirme son intérêt pour les machines petits formats.
25/03 | Mini-PC
Amateurs de robots géants et de questions existentielles, réjouissez-vous : la mythique série animée Neon Genesis Evangelion arrive dans quelques mois sur Netflix !
25/03 | Netflix
Celui qui fut une véritable star du web il y a quelques années est aujourd'hui évincé de toute part.
scroll top