Live Japon : les débuts des iPhone 6s au Japon

01 juin 2018 à 15h36
0
C'est désormais un rituel annuel : le lancement d'un nouvel iPhone dans l'archipel. Les débuts de l'iPhone 6s ce vendredi à Tokyo n'avaient pas la même ampleur qu'à l'accoutumée, cela s'est mesuré immédiatement : d'habitude, le lendemain matin de l'annonce, les premiers fans invétérés vont poireauter parfois deux semaines devant l'Apple Store de Ginza pour être certains d'être les premiers à obtenir l'objet convoité. Cette fois, M. Tamura, qui est le plus connu de ces inconditionnels, a attendu chez lui, mais les opérateurs se sont quand même démenés pour attirer des clients.

0226000008183428-photo-live-japon-26-09-2015.jpg


L'auteur de ces lignes s'est rendue successivement dans un magasin d'électronique d'un quartier plutôt familial, Oimachi, puis dans la Mecque high-tech qu'est Akihabara pour mesurer l'intérêt porté par les uns et les autres à ce smartphone.

0226000008183430-photo-live-japon-26-09-2015.jpg



A Oimachi, les vendeurs d'iPhone s'évertuaient à tenter de capter l'attention des passants pour beaucoup indifférents. « Il y a du stock, vous pourrez repartir avec dès aujourd'hui », criait un préposé de NTT Docomo, premier opérateur nippon en termes de taille, mais dernier des trois principaux à avoir obtenu la gamme iPhone. Des vendeurs de KDDI (marque « au ») et SoftBank Mobile tenaient à peu près le même discours. Il suffisait en outre de s'approcher de la table des iPhone 6s pour être immédiatement ciblé par un des représentants de l'un ou l'autre des opérateurs.

0226000008183432-photo-live-japon-26-09-2015.jpg



A Akihabara, chez Yodobashi Camera, en milieu d'après-midi vendredi, il y avait un peu plus d'effervescence, avec quelques personnes attendant leur tour auprès des guichets de chacun des trois opérateurs. Ce n'était pas la foule habituelle, mais ce n'était pas rien non plus.

0226000008183434-photo-live-japon-26-09-2015.jpg



Comme l'indiquaient des panneaux, les iPhone 6s étaient disponibles en stock, tandis qu'il y avait une quasi totale pénurie d'iPhone 6s Plus, assurément les modèles les plus populaires au Japon où les gens privilégient les grands écrans.
« Nous avons reçu plus de 6s que de 6s Plus  et comme ces derniers sont plus demandés il faut réserver et patienter plusieurs jours ou semaines », nous a confirmé un préposé de NTT Docomo.


0226000008183436-photo-live-japon-26-09-2015.jpg



Ailleurs dans la boutique, une représentante d'Apple vantait devant un écran géant les mérites de ces nouveaux iPhone, notamment les prises de vue vidéo en format 4K, une nouveauté qui semblait retenir l'attention du public, essentiellement masculin. Il est certain en revanche que les iPhone 6s roses vont être très prisés par la gent féminine nippone.
Bien qu'ayant eu des débuts tardifs et difficiles au Japon, les iPhone s'y taillent désormais la part du lion, tandis que Samsung/Galaxy est en perte de vitesse et que Sony se défend assez bien avec ses Xperia Z4.


0226000008183438-photo-live-japon-26-09-2015.jpg


Généralement, les offres sont divisées en trois catégories: nouvel abonnement, changement d'opérateur et renouvellement de mobile. Le plus avantageux en termes de prix est de changer d'opérateur (en gardant le même numéro).
Pour donner un exemple, chez Docomo pour un iPhone 6s 16 Go, le coût de l'appareil sera d'environ 11 000 yens (82 euros), à condition de souscrire pour 24 mois au moins, si l'on quitte un autre opérateur pour Docomo. Chez KDDI, un iPhone Plus 6s 128 Go (le modèle le plus élevé dans la gamme) reviendra au total à 400 euros si on change d'opérateur ou souscrit pour la première fois ou change d'opérateur au profit de KDDI.
Jusqu'à l'iPhone 6, le coût était de 0 yen pour le modèle de base, mais ce procédé commercial a été vertement critiqué par le ministère de la Communication qui, au Japon, fait aussi office de régulateur du secteur.
Dans tous les cas cependant, la concurrence est si féroce qu'elle pousse les opérateurs à utiliser diverses tactiques pour prendre une partie de la clientèle aux autres et recruter de nouveaux souscripteurs. SoftBank joue cette fois par exemple sur le fait qu'il est le seul des trois à proposer également dans toutes les boutiques des montres Apple Watch.

A lire également
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Dropbox veut dynamiser la messagerie open source et publie le code de Zulip
GoPro Hero+, une caméra à 200 dollars équipée du Wi-Fi
LibreOffice fête ses 5 ans
Les consignes automatiques vont se multiplier en 2016, avec l'espoir de faciliter la livraison
4G : Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR veulent des fréquences
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page